Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 20:55

Participants : Jihem, Markitos, Ned

Ce matin, lorsque le réveil sonna, je ne me doutais pas encore de ce qui m'attendais dehors. Je me lève donc, les yeux embrumés mais assez ouverts pour me rendre compte que les pares-brise dehors sont tout blanc ... bref, il caille sévère dehors. J'avale un bon petit déjeuner, et fini de me préparer, et enfin je file en direction d'Arbonne-la-Forêt et le parking de la Canche aux Merciers.

Je suis presque arrivé à destination lorsque je reçois un appel de Jihem. Avec Ned, ils sont déjà sur place, 2mn plus tard je leur sers la pince. Aux thermomètres des voitures un chiffre glacial est affiché : -3° ... brrrrrrrrrr ... Ned et Jihem ont mis les cuissards longs, moi je vais rouler en court. Au final je n'ai pas eu froid aux jambes, la température est assez vite montée.
 
 Nous partons donc. On attaque par un single montant qui nous mène sur la platière de la Plaine de la Charme. Tout de suite je me rends compte que la sortie va être placée sur le signe de l'eau, les chemins sont gorgés. Je m'attends au pire sur la platière de grès. Elle ne filtre pas l'eau et souvent après les pluies, on y trouve de belles flaques mais très rarement de boue. Nous montons donc, avec le froid le souffle est court, la mise en jambe est difficile. Nous voilà enfin sur la platière. Nous profitons d'un premier point de vue, la forêt s'est parée de ses plus belles couleurs, celles de l'automne. Le single suivant confirmera mes craintes, c'est humide mais ça reste roulant et ludique. 
 
A la fin de la platière nous attend un petit portage pour redescendre dans la Gorge aux Châts. Nous profitons de singles joueurs jusqu'à la première liaison du jour par la route au milieu de superbes propriétés du village de Noisy sur Ecole. Nous quittons la route et continuons sur de larges allées. En chemin nous croisons un groupe de vététistes dans lequel je reconnais Seb91, un pote. Ils sont partis de Milly la Forêt peu de temps avant.
 
Nous arrivons enfin dans un autre secteur de singles. Nous sommes sur un chemin en balcon, au loin on aperçoit Milly. Le single nous mène au milieu des bruyères. De petites brumes s'élèvent par endroits, ça donne, avec le soleil permanent, une touche féérique au paysage que nous traversons. Nous filons droit vers le Coquibus. Ned tente quelques passages avec succès. Je n'essayerai pas, j'ai peur de tomber et surtout de me déclencher des douleurs dorsales, c'est pas le moment de se faire mal ...
 
A hauteur de la Ferme du Coquibus, j'entraine mes camarades de sortie vers le Vallon des Ancêtres, je veux leur montrer deux petits trésors de la forêt, des gravures rupestres et d'autres moyenageuses.
 
 
Après la minute culturelle, la trace nous emmène vers les 100 marches, que l'on montera, avec en prime un petit cours de portage pour Jihem. Pour la petite histoire, Ned a compté les marches et en a trouvé 115 ... ce qui est effectivement le chiffre exact. Donc nous en concluons que Ned sait compter au moins jusqu'à 115 :lol: 
 
Après nous traverserons la Platière du Coquibus et prendrons d'autres singles. C'est très très humide par endroits, au point que je vais zapper une boucle qui passe dans une platière et qui dans ces conditions est inintéressante.
 
 
C'est d'ailleurs dans un de ces singles, il me semble, que Ned nous a gratifié d'une superbe figure, sa roue bloquant sur un rocher qui lui valu un bel OTB. Un peu plus tard, dans un single que l'on voyait à peine à cause des bruyères, il tomba également presque à l'arrêt dans les bruyères. Pour ma part dans ce même secteur, dans une grosse côte, j'ai bloqué presque en haut et j'ai voulu descendre du bike, mais en posant le pied au sol j'ai perdu l'équilibre et suis parti dans une roulade arrière :p 
 
Voilà le premier secteur presque terminé, on refait une liaison qui nous mène jusqu'à Arbonne. Là on rejoint des singles qui nous emmène dans le secteur de la Touche aux Mulets, et le Rocher de la Reine. Ça monte sévère par endroits et il y a de belles descentes techniques et ludiques. Par contre, la Platière de la Touche aux Mulets est complètement inondée, mais cela ne nous empêche pas de nous faire plaisir. Deux ou trois fois, j'ai hésité sur le chemin à prendre, ça faisait plusieurs mois que je n'étais pas venu dans ce secteur, mais j'ai toujours réussi à retrouver mon chemin, évitant ainsi à mes deux compagnons de sortie de finir complètement séchés au milieu des bois   :tongue: . Sur la fin, avec Jihem, nous commencions à ressentir un peu la fatigue et je commence à ne plus être très lucide, il est temps d'en finir. C'est chose faite après 38km environ. Ce fut une bien belle sortie humide mais sous un soleil radieux, et au final de bonnes températures malgré le froid du départ.
 
Statistiques :
Distance : 38,3km
Moyenne : 10km/h
Vitesse maxi : 36,3km/h maximum
Temps de roulage : 3h52
Temps de pauses : 1h09 (pauses gravure, pipi, panoramas et alimentation)
D+ : 615 m
 
Sortie du 11 novembre 2013 (Fontainebleau)
Sortie du 11 novembre 2013 (Fontainebleau)
Sortie du 11 novembre 2013 (Fontainebleau)

Caméra embarquée Jihem

Caméra embarquée Markitos

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories