Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 10:57

Participants : Bbanpc, Jihem, Ned, Raph

Réveil matinal à 6h sous un beau soleil, pour aller retrouver les copains à Joinville.

7km cool, avec le coupe vent car il fait un peu frais, pour rejoindre la Nedmobile ... qui n'est pas encore là, car je suis arrivé un bon quart d'heure en avance, tellement je suis motivé pour aller à Bleau (en fait, j'avais préparé mon sac la veille, pour une fois, donc j'étais prêt plus tôt). En chemin, j'ai pu tester mon montage de pneus pour le Ventoux ... sur le bitume. Autant dire que les 2,35 bien crantés du Hans Dampf devant et du Larsen TT derrière me donnent plus l'impression de piloter un tracteur pour l'instant !

Bbanpc arrive, puis Ned plus tard et enfin Raph à donf, le nez dans le guidon, qui ne nous avait même pas vu de l'autre côté de la route.

On démonte 3 vélos pour les mettre à l'intérieur de la Nedmobile, tandis que le vélo de Raph, pas lavé et plein de boue est placé d'office dehors sur le porte-vélo. C'est parti pour Barbizon !

Ned fait péter les watts et assourdit Raph et Bbanpc derrière alors qu'on prend l'A4. Arrivés à l'embranchement avec l'A86, on ne sait même plus par où il faut passer et le GPS ne fonctionne pas. On se gare sur la bande d'arrêt d'urgence, mais le GPS est bloqué. On suit mon intuition de prendre l'A86 et c'est parti. On rejoint l'A6, on discute ... et on rate la sortie, du coup, on passe le péage pour prendre la première sortie et revenir sur nos pas par les petites routes, guidés par un GPS qui a retrouvé ses esprits. Super, on a commencé à jardiner avant même de monter sur les vélos !

A Barbizon, on remonte les vélos (hallucinant le poids des roues du nouveau vélo de Bbanpc ), je règle la caméra, Ned ses genouillères qu'il veut tester, tout comme moi mais je les mettrai un peu plus tard. Il fait un peu frais mais le soleil est là donc on part tous en tenue légère.

Comme d'hab', début difficile pour s'engager sur le bon chemin, d'autant que la végétation a bien poussé, notamment les fougères. On finit par prendre le bon chemin et on rejoint les platières d'Apremont. Le temps est superbe, le terrain bien sec et le grip est bon sur les rochers. On a tous la banane !

On jardine encore, mais on retrouve le chemin pour rejoindre le parking des gorges de Franchard, encore calme à cette heure. On poursuit par le rocher et les platières du Houx, puis on rejoint le rocher du Long Boyau. Mes gros pneus vont bien et je me lance sur pas mal de rochers, je suis plus en confiance, c'est sûr.

On se fait une petite séance franchissement de rochers (surtout Ned et Bbanpc, alors que Raph et moi restons plus modestes dans nos tentatives). Ned est dans son jardin et franchit tout facilement. Bbanpc s'y prend à plusieurs fois et bénéficie des bras de Ned qui sécurise avant de passer, tandis que je m'attaque à un petit rocher pas si évident finalement, car l'attaque est un peu raide et haute et cela ne passe pas, le plateau accroche.

On repart par le rocher de Milly où l'on fait la pause casse-croûte. Raph regonfle sa fourche et son amorto, bien trop mous et c'est reparti pour rejoindre le point de vue de Hurlevent où l'on échange quelques SMS sympathiques avec Petitdragon qui nous asticote depuis le baptème de son neveu. Entre temps, Bbanpc casse sa selle en carbone. Pas moyen de réparer il va falloir finir la sortie comme cela.

On repart vers le rocher des Hautes Plaines, avec encore quelques portages et une gamelle de Raph en montée, dans les fougères, à cause des pédales autos (un grand classique) avant de rejoindre les gorges de Franchard, où l'on s'éclate dans les rochers. A un moment Raph crève et pendant qu'il répare, Ned trouve du jeu dans mon vélo. Bbanpc ressert la direction et cela va mieux, un peu trop même car je n'arrive plus trop à tourner (mes roulements doivent être un peu mort). Bbanpc desserre un peu et c'est reparti.

Les platières sont surpeuplées cette fois et à un moment un petit garçon nous fait une crise d'hystérie en criant Mamaaannn après avoir vu Ned monter sur un rocher !

On rejoint ensuite les platières d'Apremont où l'on fait une rencontre assez surprenante: un barbu style intégriste, en VTT, avec ses deux gazelles intégralement voilées de la tête aux pieds ... et également en VTT (du Scott quand même) ! On ne sait pas si c'est à cause de cette rencontre étonnante ou à cause de sa fourche bloquée, mais Bbanpc se fait un OTB en butant contre un rocher, sans bobo heureusement, ni pour lui, ni pour le vélo.

On jardine ensuite à nouveau pour trouver la bonne descente pour rejoindre la voiture. A l'arrivée, on se prend une petit binouse et un Coca pour moi (après la semaine en Irlande et la Guiness faut pas abuser !). C'est là que Bbanpc s'aperçoit qu'il a perdu ses outils qu'il avait mis dans une poche qui ne ferme pas (c'est malin) pour les avoir sous la main pour réparer ... mon vélo . Il a dû les faire tomber lors de sa chute.

Avec Ned, nous faisons tous les deux un bilan positif de nos genouillères (lui les Six Six One et moi les Bliss). Nous les avons gardées presque toute la sortie et franchement, elles ne gênent pas pour rouler. Bilan positif aussi pour mes gros pneus, même si l'arrière est limite niveau taille pour passer dans la jonction entre les 2 bras. Limite avec le Larsen peu cranté donc peu sûr que le Nobby Nic de secours pour le Ventoux rentre. A essayer, si j'ai le courage ... sinon j'emmenerais un Nobby Nic plus petit.

Retour un peu difficile en voiture avec quelques bouchons. Chez Ned, on remonte les vélos et on repart chacun rejoindre nos pénates, avec un petit vent frais pas très agréable, surtout avec les muscles froids.

Statistiques :

Distance : 7 km + 30 km + 7 km soit 44 km pour moi

Moyenne : 9,1 km/h à Bleau

D+ : 550 m (GeoRando)

Chutes : 1 pour Raph et 1 pour Bbanpc

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories