Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 14:11
Participants : Guigui, Jihem, Petitdragon999, Tubaas
 
Après ma chute du 12 août (côte cassée et poignet en vrac), une longue période de repos où j'ai fait 2 kg de lard et 2 petites sorties de reprise, c'était les retrouvailles avec une partie de la Horde.
 
Temps frais ce matin, exigeant une petite veste au démarrage, vite retirée par la suite, dès que l'on a appuyé et que le soleil a pointé son nez.
 
Première épreuve, rejoindre le point de RV au bord de Marne, sachant qu'à Bry, c'était jour de brocante et que la rue était fermée juste devant chez moi. J'ai joué la sécurité, pas le moment de tomber avec les pédales autos, en évitant la foule et en faisant un détour par Noisy. Comme prévu, je suis arrivé avec 3' de retard, mais j'avais mon excuse toute faite  :lol:.
 
Le temps de se serrer la pince et on démarre sans tarder, les 3 autres étant déjà bien chauds, ayant chacun déjà une dizaine de km au compteur. Cela se sent dès le bord du canal où Guigui lance les hostilités (tiens, sa soirée Champomy n'a pas l'air d'avoir laissé trop de trace ...), suivi par Petitdragon, bien affûté aujourd'hui. Je suis de loin, tout comme Tubaas, préférant prendre le temps de m'échauffer. En plus, pas la peine de s'exciter puisque je les rejoints assez vite, bloqués par 2 gars pas très rapides, dont l'un a failli finir à la flotte après avoir accroché son bout de guidon dans une branche.
 
Sur le pont au-dessus du canal, j'enlève donc la veste coupe-vent, pour arborer fièrement, comme Petitdragon, les couleurs de la Horde. J'en profite pour mettre la caméra et après avoir évité dans l'ordre, les barrières et le balisage pour une course à pied à Gournay, puis l'envahissement des kayacks pour une compétition de  ... kayack (ah, vous ne vous y attendiez pas à celle là :p ), c'est parti pour une petite grimpette sur les côteaux du parc de Noisiel. C'est sec, ça monte bien, pas de problème. Bonnes conditions également pour la descente où Tubaas, notre triathlète, nous rappelle que le VTT et plus particulièrement les descentes en VTT, ce n'est pas trop son truc et qu'il souhaite progresser. Cela tombe bien, d'autres descentes nous attendent, plus tard.
 
En attendant, on allume un peu au bord de Marne après la chocolaterie, moi en tête, et Petitdragon, décidément bien affûté (je l'ai jamais eu dans ma roue sur ce passage :suspect: ), et Guigui juste dans ma roue, à l'aspiration. Ce ne sera pas suffisant, néanmoins, pour reprendre le record Strava sur ce segment.
 
Après un petit tour au Bois de Vaires, où l'on n'a pas réussi à trop se perdre cette fois, puis le chemin des vaches, on rejoint Pomponnette avant d'attaquer la grosse côte de Montjay la Tour où Tubaas et ses grands compas nous laisse sur place pour prendre le 3ème temps sur Strava. De mon côté, je mouline tranquille pour me préserver. Surprise, Petitdragon prend le 9ème temps sur cette montée. Affûté, je vous disais, il est déchainé aujourd'hui, n'arrêtant pas de se tirer la bourre avec Guigui dans les montées, Tubaas arbitrant les débats, et moi comptant les points, loin derrière.
 
Par précaution, avant la descente du Bois de Luzancy, je vérifie la batterie de la caméra, car en général, elle lâche juste au début de la descente. Il était temps en effet de changer la batterie. Pour une fois, je ne rate donc pas la descente, filmant scotché derrière Petitdragon, ce qui me permet de décrocher le 4ème temps au général dans cette descente, Petitdragon prenant la 3ème place pour une seconde. J'en reviens pas, maintenant Petitdragon se classe en montée et moi en descente, on aura tout vu !
 
Dans la remontée sur Carnetin, j'y vais mollo, tandis que devant cela s'asticote encore, avec Tubaas qui s'envole. La donne va changer dans la grande descente jusqu'au bord de Marne, surtout sur le premier secteur bien caillouteux et avec des ornières, où Tubaas et Guigui sont à la peine. Je suis même remonté à pied à la moitié de la descente, pour voir s'ils n'étaient pas tombés, mais non, ils avaient juste la main un peu lourde sur les freins :p.
 
Tout le monde arrive en bas entier, ouf, et il est temps d'attaquer la grosse montée le long du grillage, celle où il y avait avant de grosses ornières, qui heureusement ont disparu suite à la réfection du chemin. Mais juste avant, Petitdragon l'explorateur du jour (à Pomponnette, il nous avait déjà trouvé un raccourci de la mort ... pour arriver sur une entrée d'autoroute ... à contresens), nous fait découvrir un autre chemin d'approche, un peu avant, avec quelques passages en dévers, bien piégeux. Pour la grosse montée, en montant tout à gauche et sans s'exciter, ça passe, même si le coeur s'accélère quelque peu. Sans surprise, Tubaas et Guigui terminent devant.
 
On fait un petit tour à notre ancien terrain de jeux, plutôt abandonné et en mauvais état, avant de poursuivre sur les hauts de Vallières pour aller chercher la belle descente avec les lacets. Je me fais plaisir, talonné par Petitdragon, mais je vois que le travail sur les épingles à La Clusaz a porté ses fruits, c'est plus fluide et rapide.
 
Il est temps maintenant de prendre le chemin du retour, en suivant la Marne jusqu'au bout, à un bon rythme, encore plus soutenu après Lagny, surtout après avoir rencontré le gang des barbus que je croise régulièrement depuis longtemps (j'avais même fait un bout de chemin avec eux, avant la Horde). Ils roulent toujours aussi fort et derrière, on n'amuse pas le terrain non plus. Cela devient un peu plus dur pour moi, vu que je n'ai dû faire que 200 km maxi depuis le Ventoux en juin, mais je m'accroche et prend même un relais, avant de lever un peu le pied à l'approche de l'écluse.
 
C'est à ce moment là que j'aperçois ma femme qui fait son petit tour. On discute un coup et je laisse partir les hordeux, pour finir la sortie avec ma femme, à un rythme nettement plus modeste (entre 15 et 20 km/h), ce qui me permet de finir tranquillement, en mode récupération. Cela dit, il était temps d'arriver car j'étais limite de me choper un coup de fringale.
 
Bonne sortie de reprise avec les copains, avec un temps superbe, un parcours bien sec et varié et, finalement, j'ai tenu la soixantaine de km à bonne allure, sans aucune douleur à la côte, et un poignet pas si mal sauf sur la fin, donc bilan positif.
 
Statistiques
 
Distance : 59,1 km pour moi, 80 km pour Petitdragon, 90 km pour Tubaas
Moyenne : 17,2 km/h (20,40 km/h avant la partie avec ma femme)
D+ : 426m pour moi, 482m pour Tubaas et 586m pour Petitdragon
Chute : 0
 
 

Vidéo caméra embarquée Jihem

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories