Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 08:22

Participants : Fufu, Jihem, Raph, Wikigaby et son cousin Gaël

Ce matin, avec le soleil annoncé, j'avais hâte de remonter sur le vélo pour en profiter au maximum. Je me prépare et juste avant de partir, je remets un coup de pompe à la roue arrière, la chambre en latex ayant tendance à se dégonfler fortement d'une semaine sur l'autre. Je gonfle et vais pour prendre mon sac, quand j'entends un petit boum dans mon dos, suivi d'un gros pschittt, je me retourne, cela venait de la roue arrière, qui s'est dégonflée en une seconde, chambre explosée (je vous promets j'avais pas mis plus de 4 bars ... nan, je déconne, tout juste, 2,7 ...).

J'ai jamais réparé une crevaison aussi vite, vu que Fufu allait arriver, mais j'ai eu la chance de pouvoir bénéficier de la pompe à pied.

Pas eu le temps de réfléchir à la tenue, je sors en cuissard court et en maillot manche courte, c'est un peu frais, mais, c'est bon, surtout qu'on va monter tout de suite.

Je sors dans la rue, juste quand Fufu arrive, belle synchro, et on attaque la côte de Sainte Camille en papotant, sans forcer.

On rejoint Wikigaby dans les temps à la borne des 3 départements (juste 2' de retard), et on affronte assez vite les premières flaques de boue. Dans la forêt de Notre-Dame, on évite les singles trop boueux et on prend une allée que je ne connais pas. Wikigaby connait, mais on jardine quand même un peu, avant de rejoindre le chemin habituel.

On a 10' de retard pour le RV à 10h avec Raph et il n'y a personne devant la boulangerie du Piple. Je jette un oeil dans la boulangerie car moi, si j'avais du attendre, j'aurais été me prendre un petit gâteau dans ma boulangerie préférée, mais non, visiblement, Raph n'est pas un estomac à pattes comme moi. Peut-être est-il resté au lit ? Je l'appelle et en fait, ne nous voyant pas venir, il a avancé, pensant qu'on l'avait zappé. Ben, non, c'est pas notre genre, quand même !

Finalement, on le retrouve au pied de l'Allée Royale au Mont Griffon, ainsi que le cousin de Wikigaby ... et quelques centaines de coureurs à pied, car manque de bol, il y a une course au Mont Griffon. J'ai oublié de dire que juste avant de les retrouver, en sortant du petit bois, dans le dernier virage traître sur la gauche, Fufu est parti à la faute, sa roue avant se dérobant avec une racine vicieuse, vraiment mal placée, la coquine.

Wikigaby met alors en route son studio de cinéma portable avec ses 2 caméras, l'une orientée vers l'avant, l'autre vers l'arrière. Fufu se cantonne à son unique caméra, et moi, je fais mon glandeur, n'ayant pas pris du tout la caméra, faute de temps cet après-midi pour faire un montage (je fais le CR, c'est déjà pas mal, non ?).

On contourne la course et on monte au milieu pour arriver au-dessus de la descente avec le tronc d'arbre, que l'on ne prend pas, on part sur celle de gauche, qui enchaîne ensuite avec les virages relevés. Le terrain est devenu plus sablonneux et il me semble que les pierres ressortent plus que lors de ma dernière visite ici, faut bien choisir la trajectoire. Tout le monde passe sans encombre. On remonte et on prend cette fois l'Allée Royale où la course ne passe que sur le bas, pour rejoindre le sommet à gauche et prendre la descente habituelle sur la gauche (DH Diago sur Strava ?) jusqu'au bout, sans tourner par les virages relevés. A cette jonction, j'attends tout le monde pour être sur que tout le monde passe au même endroit (du coup, si c'était bien ce segment Strava, je ne risquais pas de battre Le Squale; de toute façon, même sans arrêt, je ne pense pas être en mesure de le battre en descente, donc j'ai même pas essayé).

Nouvelle remontée. Cette fois, on a pris la descente raide à droite, après avoir longé le mur. Elle passe bien, faut juste pas rater le début.

Deuxième montée de l'Allée Royale pour aller prendre cette fois la descente à K1000, sur la droite. Presque en bas, Raph a crevé, ce qui nous a permis de souffler un peu. On a repris la grosse montée de K1000 pour rejoindre le sommet et prendre une descente en face, un peu sur la gauche, avec quelques caillasses, mais pas très intéressante, pour rejoindre le chemin au bord de la route que l'on a remonté pour mieux le descendre ensuite jusqu'au bout. On est remonté alors par le petit single le long de l'allée, avant de prendre le chemin du retour et de lâcher progressivement les étages de la fusée (cousin de Wikigaby à Yerres, Raph au Piple, Wikigaby vers les 3 bornes), pour finir à deux, avec Fufu jusqu'à Bry. Il a fallu s'arrêter plusieurs fois pour regonfler le pneu de Raph, sûrement une crevaison lente.

La fin était un peu dure avec les cuisses qui chauffaient, l'estomac qui gargouillait et les odeurs de barbecue qui venaient nous chatouiller les narines, et pour moi, à nouveau des douleurs au poignet, mais nous sommes bien rentrés, un peu sales, mais ravis d'avoir passé une belle matinée estivale sur le vélo, dans la bonne humeur.

Statistiques :
Distance : 57 km
Moyenne : 16,3 km/h
D+ : 438m (Georando)
Chute : 1 pour Fufu
Crevaisons : 1 pour moi avant la sortie, 1 pour Raph

 

Vidéo caméras embarquées Wikigaby

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories