Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 22:30

Participants : Jibé, Jihem

Peu de monde ce matin pour venir rouler, dommage, le temps, bien qu'un peu frais au départ, était magnifique.

Vu les températures autour de 5-6°, j'avais mis une tenue d'hiver, et quand Jibé m'a envoyé un message me disant qu'il avait raté son RER, je suis vite rentré me remettre au chaud. Un 11 novembre, les RER sont rares et finalement, Jibé est arrivé vers 9h moins 10. Sachant qu'il devait être chez lui à midi, la sortie ne s'annonçait pas trop longue.

On a donc attaqué à froid la côte de Ste Camille, en papotant, avant de rejoindre le Bois de Célie, avec comme objectif d'aller essayer de détrôner sieur Wikigaby de son piédestal. Il nous avait prévenu qu'il avait mis des pièges partout, hé bien il n'avait pas tout à fait tort. Déjà, c'était un peu gras par endroit, il y avait plein de feuilles si bien que le chemin n'était pas toujours visible, puis effectivement, il y avait bien un arbre en travers, et pire encore, il avait réellement lâché les loups !

J'étais parti devant assez vite, après m'être assuré que Jibé connaissait le parcours (il a un peu jardiné, mais il a réussi à me retrouver à la fin Laughing). Le début passe bien, mais à la bifurcation, paf, 2 loups ... euh, 2 chiens, plantés comme des cons (désolé pour ce pléonasme) en plein milieu du creux. Pas moyen de passer, aucun des deux qui bougent et le maître à côté qui ne dit rien Evil or Very Mad. J'ai du mettre pied à terre et passer doucement en surveillant mes mollets. Damned, quelques secondes envolées !

Sur la fin de la première partie, je suis resté prudent, car avec les feuilles et les racines, ça glissait un peu, surtout que, étant sur mon mulet, ce dernier était moins gonflé que d'habitude, si bien que je devais être proche de vos pressions habituelles, ce qui m'a complètement perturbé, j'avais l'impression d'être crevé et que l'arrière se dérobait sans cesse. Le secteur suivant, le long du ruisseau, n'a pas amélioré les choses, ce dernier étant très gras, j'avais l'impression d'être scotché au sol et de dépenser une énergie folle pour ne pas avancer très vite. Je commençais à ne plus le sentir ce kom.

Arrivé le long de l'étang, sur les bosses, cette fois c'est carrément 3 bergers allemands qui se sont pointés, argghhh, Wikigaby n'avait pas fait les choses à moitié ! Heureusement, les maîtres ont été plus réactifs et ont vite rappelé leurs molosses. De mon côté, je commençais à fatiguer sérieusement, et j'ai fini à l'arrache ... sans battre le kom. Je passe à la deuxième place à 6". Bon, c'est clair que par temps sec et sans les loups, celui là, je peux aller le chercher ! J'ai une revanche à prendre, maintenant.

Jibé me rejoint et nous descendons sur Emerainville, puis l'A4 et le bois de la Grange un peu gras aussi par endroit, avant de redescendre sur Noisiel et le parc de Noisiel, jusqu'à la Marne.

On va faire un tour ensuite du côte des étangs de Torcy, où Jibé montre qu'il a bien progressé en montée. Au sommet (ou presque car on a raté un embranchement), il me propose d'aller aux étangs de Bussy, si je sais y aller. J'y suis allé une fois depuis là, pas sûr de me souvenir, mais j'ai un flash en voyant un pont ... et surtout en regardant le GPS sur mon smartphone Laughing .

Vers Croissy Beaubourg, Jibé prend la roue de 3 routards, ce qui nous fait accélérer d'un coup, mais trop dur de les suivre et en plus on bifurque pour passer sous l'A4 et rejoindre l'étang de la Brosse. On monte jusque la mare à Bussy, pour la pause Gerblé habituelle. Jibé, se rend compte que l'on n'est finalement plus très en avance (et comme en plus, on a allongé le parcours et que son RER était très en retard, c'est encore pire) et me dit qu'il va falloir allumer sur le retour, en prenant au plus direct. Ok, chef, c'est parti !

On se fait tous les singles des étangs, et je suis toujours moyennement à l'aise avec cet arrière train fuyant, puis on rejoint la route et là, je passe la vitesse supérieure pour le retour. Jibé s'accroche dans la roue, mais me dit ne pas pouvoir prendre de relais. Tant pis, je ferai la loco tout seul ! On traverse le parc de Champs, tout droit, puis on enchaîne sur la piste cyclable, à bonne allure. Sur la fin, cela devient dur pour tous les deux, et Jibé prend finalement un relais dans la dernière ligne droite, mais je suis tellement cuit, que j'ai du mal à le suivre.

Nous voilà donc à Bry à 12h, c'est bien pour moi, mais pas pour lui, qui aurait dû être à Nation à cette heure. Oui, mais voilà, c'est à cause du RER tout cela, sinon, c'était bon.

Finalement, on aura fait 51,4 km, en moins de 3h, soit 17,9 km/h. Pour une petite sortie, c'était pas mal !

Statistiques :

Distance : 51,4 km

Moyenne : 17,9 km/h

D+ : 360 m

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories