Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 14:42

Participants : Bbanpc, Jibé, Jihem, Ned, Petitdragon999

 
C'était enfin le jour du baptème de Jibé et, accessoirement, de mon Rocky Mountain, à Fontainebleau, et bien, comme tout baptème qui se respecte, cela a été bien arrosé.
 
Mais commençons par le commencement, avec l'arrivée chez moi de la Nedmobile, vers 7h30. Ned et Bbanpc s'empressent de démonter les roues de mon vélo mais finalement aussi de celui de Bbanpc car Ned n'a enlevé qu'un siège arrière et c'est un peu juste, mais bon, finalement, ça tient ! Au moment de partir, je m'aperçois qu'il me manque un gant, alors que j'avais bien la paire en sortant. On cherche partout, sans trouver, je reviens à la maison, et là, les autres m'appellent ayant retrouvé le gant dans la voiture. Sacré moi !
 
On fait le trajet sous la pluie, ce qui ne présage rien de bon, et on espère que la légende du micro climat à Bleau se vérifiera encore une fois. Arrivée à Barbizon, où effectivement, il ne pleut pas. Petitdragon est déjà là avec son Yeti. Le temps de sortir les vélos et Jibé arrive. Ceux qui en ont mettent les genouillères, moi, en plus, je mets le harnais pour la caméra ... et j'oublie de lancer Strava sur mon téléphone (mais ça, évidemment, je ne m'en apercevrai que bien plus tard !).
 
Ned essaye un peu mon Rocky Mountain, un vrai chopper dit-il avec la Pike en 160mm et le Ride-9 en position descente.
 
On part tranquillement, au début, sur une petite route bitumée et Jibé nous chambre par rapport à la difficulté réelle, comparée à nos habituels CR ... mais il va vite déchanter Twisted Evil. On démarre pas trop mal par rapport à la trace à Roro que l'on n'arrive jamais à suivre vraiment et pas souvent dans le bon sens. Jibé a aussi récupéré la trace, ce qui permet d'avoir deux assistances GPS.
 
Le terrain est quand même très gras par rapport aux pluies de la veille, et assez vite après la croix de Bellecroix, la pluie se met à tomber, de plus en plus fort et il a fallu mettre les vestes antipluie et/ou les capuches, sans compter les protections de sacs ... sauf moi, ayant laissé la mienne dans le coffre. En grande forme le Jihem, aujourd'hui.
 
Ned, qui a retrouver son Spé et un vrai terrain de VTT, est comme un chien fou qu'on lâche dans les bois, il saute partout, grimpe sur tous les rochers qu'il voit, bref, il s'éclate. Jibé découvre l'univers rocheux de Fontainebleau et comme prévu a un peu de mal. D'ailleurs, dans une montée, il bloque avant le sommet, j'arrive derrière, pas moyen de passer, plus de vitesse et je n'arrive pas à déclipser ... et vlan, me voilà sur le flanc dans la bruyère, juste devant un vététiste qui nous laissait passer. Bravo, Jihem, toujours là pour assurer le spectacle. De leur côté, Bbanpc et Petitdragon, nos deux nains préférés, s'en donnent à coeur joie, que ce soit dans les montées ou les descentes.
 
De mon côté, je teste enfin le Rocky Mountain en situation. Côté vélo, rien à dire, il grimpe bien, même dans les pierriers où j'avais les jambes pour l'entraîner et surtout il descend très bien, enfin quand je ne suis pas à pied, car là, avec cette pluie, mes lunettes sont pleines de gouttes, je ne vois plus rien, les rochers sont glissants et j'appréhende. Bref, pendant la grosse averse, pour tout dire, je n'ai pris aucun plaisir et je ne pensais qu'à rentrer à la voiture. Ce fût mon passage grognon.
 
Heureusement, la pluie s'est arrêtée et on a retrouvé des sentiers plus praticables, enfin pas tous, il y avait de sacrés bourbiers et quand même énormément de boue par rapport à d'habitude. Impossible de dire précisément par où nous sommes passés, ayant passé notre temps à chercher la trace, la ratant, la reprenant, la reperdant, pour finalement décider de partir un peu à l'aventure sur quelques singles inconnus qui semblaient prometteurs, avant de recroiser la trace, le tout entrecoupé de pauses pipi, changement de batterie de la caméra, changement de tenue selon la météo variable ...
 
Peu de kilomètres au compteur finalement, au moment de la pause, qui fût un grand moment d'échange entre les uns et les autres, tout n'étant pas racontable ici, vous en connaissez certains donc vous vous doutez du niveau Laughing. J'ai entendu une histoire de mammouths qui seraient là dans 5 ans, pas tout compris sur ce coup !  :246:
 
 
 
On s'est fait ensuite de beaux passages, où j'ai pu profiter davantage du vélo (énorme différence avec le Shamann), même si, souvent, j'étais loin de me laisser aller. Bbanpc s'est pris une bonne bûche dans une belle descente, mais il était loin devant, je n'ai rien vu. De mon côté, je suis parti en glissade et a bien failli aller encore au tapis, je m'en suis sorti en posant la main par terre.
 
On est passé, dans le désordre, par la Croix d'Augas où Jibé a souffert dans les bosses, n'osant pas y aller, montant et descendant à pied, tandis que de mon côté j'avais du mal avec mes nouveaux développements (passage de 3x9 à 2x10) et restait en rade sur 2 montées, par la tour Denecourt avec une bonne montée pour y accéder (c'est là que Petitdragon a vu son cintre se tourner à angle droit, pas pratique pour piloter ... heureusement que ce n'était pas en descente !) et sur la fin vers un hippodrome. Entre temps, on avait retrouvé la trace à Roro et notamment un super passage au Mont d'Ussy, avec un peu de DH, des jumps et des virages relevés, où je n'étais jamais passé (à refaire, si quelqu'un l'identifie sur la trace et si on arrive à y retourner ...). La fin a commencé à être dure pour moi, avec une forme à améliorer, mes douleurs habituelles maintenant depuis quelques mois au poignet droit, une douleur sur l'avant du genou (déjà eu l'année dernière) qui s'est réveillée cette semaine (j'ai eu mal toute la semaine, et j'ai eu vraiment mal, assis dans la voiture), sans compter un début de mal de crâne. Ah ces vieux, toujours mal quelque part !
 
Jibé, quand à lui, a fini cramé et les derniers kilomètres ont été durs. Ayant perdu beaucoup de temps, on a décidé d'accélérer le retour en abandonnant la trace à Roro et en suivant les indications du GPS de Bbanpc, ce qui nous a permis de faire un petit détour, juste pour revenir sur nos pas (intéressant :suspect: ), au cours duquel Ned a réussi à faire durer une pause une douzaine de minutes, le temps d'envoyer un roman à sa femme, de fumer une cigarette électronique, de faire pipi, de jouer au scrabble ... ah non, ça, c'est Bbanpc, le soir dans les gîtes ! :P
 
Enfin, nous avons retrouvé Barbizon où Jibé a assuré le spectacle avec un beau nettoyage au pulvérisateur du Scott. On aurait bien aimé qu'il rince un peu nos vélos en passant ... mais non ! Du coup, on l'a abandonné pour revenir dans notre Val de Marne.
 
 
C'était sympa de revoir Ned, et encore plus sympa de le voir se faire plaisir. Jibé qui a trouvé des similitudes de relief avec sa Normandie a quand même vu que les rochers, c'était pas évident, surtout par temps glissant et il a souffert aussi d'une condition physique plus que juste, n'ayant roulé qu'une fois par mois, ces 3 derniers mois. Pareil de mon côté, va falloir travailler le physique, car malgré quelques bonnes montées, je ne me suis pas senti en super forme, et le technique mais quand ce sera sec, car franchement, quand ça glisse, ça me bloque pas mal (surtout que c'est dans ces circonstances que je me suis cassé une côte cet été).
 
N'ayant pas lancé Strava, je n'ai pas les stats officielles, j'ai donc repris les stats fournies par Bbanpc.
 
Statistiques :
 
Distance : 34.8km
Temps de roulage : 3h29
Moyenne : 9.99km/h de moyenne
Vitesse max : 40.3km/h
D+ : 624m
Chutes : 1 pour Bbanpc, 1 pour Jihem
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories