Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 19:36
Participants : Akrilite, Bbanpc, Fufu, Jihem, Joe Bar, Lomax, Ned
 
Avec la canicule des précédents jours, ce matin, par crainte des températures élevées et irrespirables, le RV est fixé à Bry à 7h30. C'est matinal et les plus loin on dû se lever très tôt pour être présents, ce qui ne nous empêche pas d'être sept ce matin. Une belle brochette de hordeux donc, avec en particulier, le grand retour de Bbanpc après sa fracture du bassin, ainsi que celui de Ned, pour sa dernière sortie avec la Horde, avant son départ à Tours à la fin du mois. C'est aussi la première sortie de Lomax avec son nouveau vélo, un beau Giant Trance Advanced 1, noir avec des touches vertes.
 
On commence par regarder mon vélo, car suite au changement des plaquettes arrières, avec la garniture bien dodue, et bien le disque frotte et la roue n'arrive même pas à faire un tour, ce qui, vous en conviendrez, n'est pas l'idéal pour rouler. Tout le monde est mort de rire quand je leur explique la partie que j'ai tournée sous la poignée de frein pour essayer d'écarter les pistons ... en fait, je n'ai tourné que la partie décorative, et non celle qui est utile. Oui, bon, on ne rigole pas, là-bas au fond. Je reste fidèle à ma légende de pire bricoleur de la Horde, c'est tout ! :lol:
 
Après un vrai réglage, ça va un peu mieux, on peut donc partir. On commence par longer le canal, à un rythme honorable, sans plus, car on discute un peu, comme sur la fin de la piste cyclable, avant d'attaquer les côteaux du parc de Champs. La température est idéale, surtout par rapport aux jours précédents et le sol est très sec. Je suis Joe Bar qui fait la montée à un bon rythme. Après mes 9000m de D+ du mois de juin, ça passe bien  Wink. Dans mon dos, j'entends Lomax qui crie aux autres de le laisser passer ... car il a une arme de guerre entre les jambes, dit-il. Sacré Lomax ! :P
 
Il fait un peu moins le malin, en bas de la dernière descente, au passage du tronc d'arbre, en se prenant une gamelle à la Raph, c'est-à-dire une chute après s'être pris une branche, dans la tronche, en l'occurrence. Première sortie et le Giant est déjà au tapis. C'est bon, c'est un vrai vélo de hordeux, prêt pour les cascades, il a vite été baptisé ! :lol:
 
On poursuit par les passerelles de Nestlé et juste après, j'essaye d'améliorer mon temps sur le segment Nestlé, mais je termine 2 seconde derrières mon record, tandis qu'Akrilite qui avait pris ma roue égalise mon record.
 
Juste après être passé sous le pont de Chelles, alors que je suis à l'arrière du peloton, la tête se trompe de chemin et poursuit tout droit. On les appelle, on en voit faire demi-tour, mais après avoir traversé le pont, de l'autre côté, on s'aperçoit qu'il en manque trois, dont Bbanpc qui est au même niveau d'expertise en orientation que moi en bricolage, c'est tout dire, bien secondé aujourd'hui par Fufu, qui, sur le coup, l'a emmené découvrir le single le long de l'étang de Torcy, sauf que ce n'est pas du tout là que nous allons Razz. Après avoir téléphoné à Bbanpc et guidé le trio, c'est bon, on finit par se retrouver.
 
On rejoint le canal et empruntons le pont de l'écluse qui a été refait à neuf. Fufu et Bbanpc, toujours en tête sur les embranchements stratégiques, mais toujours sans savoir où l'on va, tournent à droite pour longer la Marne jusqu'à Lagny, mais encore une fois, mauvaise pioche, ce n'est pas le chemin  :non:. Euh, vous voulez pas rester un peu derrière les gars ?  :89:
 
On va donc tout droit pour rejoindre le bois de Vaires. Sachant que la sortie risque d'être longue pour certains, on décide de ne pas trop s'aventurer dans le bois, où l'on se perd un peu à chaque fois, même sans Bbanpc et Fufu avec nous Razz, et je prends au plus court pour rejoindre la sortie vers le chemin des vaches qui nous mène jusqu'à Pomponnette. On évite le raccourci de Petitdragon, un peu trop dangereux à sept avec la sortie d'autoroute et la voie à contresens. On fait donc le détour par la route pour rejoindre Villevaudé et sa bonne montée. Je monte tranquille avec Ned, en queue de peloton, tandis que cela bataille un peu devant ... et, pour changer, au sommet, tout le monde a pris gaiement à gauche, alors que c'est à droite qu'il faut aller. On aperçoit juste Bbanpc (pour une fois, il n'est pour rien dans l'erreur de trajet) qu'on appelle et qui prévient les autres, devant.
 
On fait la pause officielle dans le village de Villevaudé, au grand dam des habitants qui dorment peut-être, mais qui ont droit à nos échanges un peu bruyants, sous leur fenêtre, notamment concernant la chaîne de Fufu, qui pend lamentablement sous le vélo (je ne comprends pas, je n'ai pourtant pas bricolé son vélo ...  :lol: ). Deux groupes de vététistes passent pendant notre pause barre. On repart par le chemin qui contourne le camping, puis, on rejoint le bois de Luzancy, bien sec, où l'on peut se lâcher dans la descente. On pense à Petitdragon qui avait fini dans les barbelés la dernière fois, mais cette fois, c'est praticable partout, sauf le gros bourbier au milieu, où je fais un mauvais choix de trajectoire, pour finir dans un trou. Je dois passer à pied et laisser passer la meute. J'en profite pour faire un arrêt technique car ça commence à presser Rolling Eyes. Je retrouve tout le monde en bas, avant la bifurcation vers Carnetin. On remonte par le bois qui rejoint la Dhuys, puis on rejoint la route de Carnetin. 
 
A Carnetin, on ne s'arrête pas à la pause officielle, vue qu'on a mangé il y a peu et, après avoir récupéré une pub pour une rando de la part de vététistes au sommet, on attaque direct par la descente, bien sèche, mais toujours bien accidentée. Entre les pierres, les racines et les dévers, ça passe quand même mieux quand c'est sec. Sur la deuxième partie de la descente, ça file dans le champ, puis, sur la partie moto-cross, ça envoie bien, ça décolle sur la petite bosse en bas, avant la remontée sur la dernière bosse. Belle descente dans ces conditions, en bas, tout le monde a la banane, notamment le détenteur de l'arme de guerre, qui a pu en apprécier tout le potentiel.
 
Après avoir longé un peu la Marne, on prend à droite, le single en dévers le long du grillage, où un peu de pilotage s'impose, avant de rejoindre la grosse montée de la mort qui tue ... bon, ben, elle tue toujours, mais on l'a quand même eue, on est tous passé sur le vélo ! Au sommet, on fait un petit tour dans l'ancien bike park sauvage, toujours pas réaménagé et on prend le chemin de traverse, avant de rejoindre la descente avec les lacets, où l'on se régale une nouvelle fois. Vraiment sympa cette descente, mais un peu courte après les descentes des Alpes Razz.
 
C'est l'heure du retour, tout plat, le long de la Marne. Dès la sortie du bois de Vallières, on est bloqué sur le chemin dans les champs, par un groupe de vététistes, arrêté en plein milieu. Lomax s'offusque et fait un simulacre de scandale en chambrant un peu. On nous laisse passer et on poursuit jusqu'au pont de Chalifert, pour une deuxième pause officielle, sur le pont, juste au-dessus de la Marne. Cela inspire Akrilite, victime d'une séquelle de sa gastro. Je lui sauve la vie avec un paquet de kleenex avant qu'il ne parte en cacastrophe, euh, en catastrophe, du côté du tunnel ...
 
Akrilite revient la mine réjouie, bien libéré maintenant, prêt à rouler. On repart par le single des statues, puis on rejoint Lagny. Ned a faim et s'arrête à la boulangerie agréée Jihem (mais franchement, nettement moins bien que la boulangerie du Piple, ma boulangerie fétiche). Akrilite, le ventre vide maintenant, y va aussi, histoire de refaire le plein (ça m'étonnait aussi :lol: ).
 
Par la suite, le retour le long de la Marne, puis le long du canal, puis sur la piste cyclable, se fera à un bon rythme, certains se tirant la bourre, d'autres levant un peu le pied pour papoter. On laisse Joe Bar à Noisy et on se sépare ensuite à Bry, où l'on fait nos adieux à Ned, mais ce n'est qu'un au revoir, l'ami, on espère bien te revoir prochainement, au moins pour une sortie à Bleau (et pas de problème pour t'héberger si besoin ;) ).
 
Statistiques
 
Distance : 60 km pour moi, 71 km pour Ned, 76 km pour Lomax et 106,5 km pour Akrilite (je comprends mieux le besoin de viennoiserie, bravo pour la distance !)
Moyenne : 17,4 km/h pour moi
D+ : 315m pour moi, 605m pour Akrilite
Chute : 1 pour Lomax

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories