Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 23:14
Participants : Akrilite, Guigui ... l'autre, Jibé, Jihem, Pakatak, Petitdragon, Wikigaby 
 
 
Après le couscous de la veille, si bon que je me suis envoyé deux énormes assiettes, mais très arrosé (j'ai bu 3 vins différents dans la soirée et plusieurs verres de chaque), je n'ai pas pu finir le repas, tellement j'avais le bidon explosé. Après une nuit difficile, ce matin c'est le tsunami qui se déclenche. Autant dire que j'ai du mal à me préparer et je pense même ne pas pouvoir partir.
 
Je décide quand même de tenter le coup, et de sortir de mes toilettes Laughing, non sans prendre mes précautions, avec ce qu'il faut dans le sac. Bien m'en a pris, car, dès Chennevières, j'étais plié en deux sur le vélo. Il a fallu tenir jusqu'au petit bois avant le Piple où j'ai pu imiter notre ami Akrilite, qui se sent moins seul depuis, en allant fertiliser un peu les sous-bois. Damned, pas les meilleures conditions pour faire du VTT un ventre pareil !
 
Autant dire que dans le Piple, je n'ai pas fait le malin, pas de tentative de kom (enfin de toute façon, vu le temps de Flo, c'est sans espoir) mais plutôt une montée bien tranquille, pour arriver calmement au RV à la boulangerie, avec quelques minutes de retard.
 
Surprise, Jibé est là, venu en voiture, avec Wikigaby et Petitdragon qui a retrouvé son Troy, avec de nouveaux freins.
 
On file au Griffon, par les singles, notamment celui du TGV. On attend un peu Jibé dans les carrefours car il découvre ce single, c'est pas le moment de le perdre.
 
Arrivée au Griffon où l'on retrouve Akrilite avec son nouveau Sobre qui va vite, Pakatak (Alexis) avec son Kona qu'on connaît déjà et Guigui (l'autre) avec son Zesty qu'on connaît aussi (punaise, les rimes de la mort, je fais de la concurrence à MC Solar !).
 
Ca papote un coup, ce n'est que le début de cette sortie pipelette comme l'aura baptisée Jibé, puis Alexis nous lance sur une descente que je ne connaissais pas, à droite avant le sommet, sous les escaliers, puis sur la gauche, avec quelques cailloux, racines et marches. Je me dis que pour Jibé, ça va être un début de reprise en fanfare, et effectivement, il met du temps à arriver. Il se ramène enfin, tranquille, en ayant pris un chemin plus à droite, tout facile, n'ayant pas crû que nous aurions pu passer par ce chemin.
 
On fait le tour du Griffon par le bas, pour remonter au centre et prendre la descente du tronc d'arbre, sauf Wikigaby qui n'avait pas tout suivi et était parti sur la gauche, puis celle avec les virages relevés sur la droite pour les uns et une autre descente plus à droite pour les autres. Pas grave, on se retrouve tous quand même en bas.
 
On remonte par la fin de la diago, je crois, puis on prend la descente avec les virages relevés, sauf Jibé et Wikigaby qui ont filé tout droit sans qu'on les voit, ce qui nous vaut de remonter par la longue montée qui recoupe la diago, avant de rejoindre le dessus de l'allée Royale.
 
On laisse Wikigaby pour une petite pause, tandis que nous allons faire une descente sur la droite, avec des virages relevés et des bonnes bosses pour sauter. Alexis part à donf et visiblement fait quelques beaux sauts que nous n'aurons pas vus, loin derrière, découvrant cette descente, et donc nous méfiant quelque peu. Du coup, deux descendeurs qui remontent à pied, se marrent un peu en nous voyant descendre aussi prudemment.
 
On poursuit vers la descente du cimetière, que je ne situe pas bien où plutôt que j'ai confondue avec une autre (je pensais aux descentes le long du mur). C'est bien par là, sauf qu'avec Jibé, on arrive un peu après les autres à l'embranchement au coin du mur et on ne voit plus personne. On entend crier en bas, mais visiblement par sur une des deux descentes qu'on connait. On repart donc rejoindre Wikigaby en haut.
 
C'est à ce moment, en haut, que je me fais interpeller par quelqu'un qui m'a reconnu (quelle vedette !), c'est Gbouc, avec son club, et toujours son fidèle Jekyll. Il est en mode reprise après une blessure.
 
Les autres arrivent, c'est l'occasion de se retaper une petite causette, et ça parle matos dans tous les sens, la discussion parfaite pour moi Razz.
 
Je crois qu'on se fait ensuite une petite diago pour les uns, avec une petite bosse qui saute, bien sympa, pour Petitdragon et moi, et je ne sais plus quelle descente pour les autres, plus à droite.
 
On se retrouve encore tous en haut et on fait la descente qui part du sommet, dans les caillasses, pour Jibé et moi, tandis que les autres vont dans la descente en dévers, tout le monde se retrouvant sur la bosse à Bbanpc, où une nouvelle séance de papotage recommence. Alexis nous fait aussi une petite démo de saut, sur cette bosse, avec une belle maîtrise.
 
Après une causette qui n'en finit plus, on finit par décider de rentrer (pour ma part, j'ai toujours le bide en dérangement et donc pas trop de jambes) et d'abandonner Akrilite et ses potes qui vont encore tourner au Griffon, en pleine préparation pour la Transvolcanique.
 
 
Retour tranquille jusqu'au Piple où Jibé reprend sa voiture, tandis que l'on va traverser la forêt de Notre-Dame pas trop grasse malgré les dernières pluies. Aux 8 routes, c'est Wikigaby qui nous quitte, puis avec Petitdragon, on se sépare à l'entrée du single de Markitos :coucou:.
 
Sur le retour, j'ai un peu les jambes lourdes et toujours le ventre perturbé, pourtant, les odeurs de cuisine qui titillent mon nez en chemin me donnent fortement envie de manger. Je vais devoir patienter, le retour étant un peu long seul et même vraiment seul, car il n'y a personne sur les chemins, ça sent vraiment les vacances.
 
Statistiques :
 
Distance : 19 km pour Akrilite, 21 km pour Jibé, 35,7 km pour Petitdragon, 50 km pour Wikigaby, 53,8 km pour moi
Moyenne : 15,7 km/h
D+ : 400m (Strava)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories