Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 17:17

Participants : Jihem, Ned, Petitdragon

Après des retrouvailles sympathiques autour d'un couscous d'anthologie, à Vincennes, bien arrosé d'un rouge du pays, après une petite sangria pour la majorité et deux whiskys pour le local de l'étape qui se reconnaîtra, ce matin, le réveil fût difficile, Les poix chiches plus le gros rouge avaient déclenché un tsunami épicé dans mon ventre et j'ai bien cru ne jamais partir, ayant pris un abonnement aux toilettes.

C'est donc bien à la bourre qu'on a pris la Nedmobile pour profiter des autoroutes avant leur fermeture dans l'après-midi. Comme ça roulait bien, on est finalement arrivé juste avec un quart d'heure de retard, ce qui est raisonnable. Petitdragon ayant fait pire la veille au resto, cela faisait match nul, la balle au centre !

Alors qu'il pleuvait sur la route, et même plutôt pas mal à un moment, à Barbizon, plus de pluie et une température plutôt agréable, même en short. On a quand même pris et gardé les vestes à cause du vent assez prononcé.

On démarre normalement par les gorges d'Apremont, il n'y a personne sur notre trace, c'est calme ... jusqu'à ce qu'on entende des bruits dans les fougères en contrebas. Ned voit partir deux sangliers juste sur sa droite, puis un troisième, plus gros, juste à côté de Petitdragon et moi aussi, j'ai droit à mon gros sanglier, qui détale juste 4-5 mètres à côté de moi. Visiblement, ils dormaient dans les fougères et on les a dérangés. Heureusement, ils sont partis du bon côté, sans nous charger.

Après une bonne montée qui nous réchauffe, on atteint la platière et Ned commence à s'éclater sur les rochers. C'est assez sec finalement et pas trop glissant sur les rochers, on devrait bien en profiter. Même si ce n'est pas la meilleure saison, surtout dans la grisaille,ça reste quand même une superbe forêt et on se régale des paysages composés de pins, bruyères et rochers bien sûr.

On rejoint ensuite Franchard, puis la mare aux Pigeons, où c'est bien humide, il faut faire gaffe où l'on pose les pieds. On s'amuse ensuite dans les rochers et platières des gorges du Houx, c'est bien accidenté, puis on monte vers le Mont Aigu pour une montée/descente sympathique.

On descend et on remonte aux Rochers du Long Boyau avant de retourner au carrefour des Gorges de Franchard.

On va faire notre pause casse-croûte au même endroit que la dernière fois ... sauf que je ne sais pas vous dire comment cela s'appelle, c'est au-dessus d'une grande côte dans les rochers, histoire de s'abriter du vent car après quelques rayons de soleil (si, si !), c'est à nouveau gris et menaçant, mais toujours pas de pluie. On a quand même faim, malgré le couscous de la veille. Par contre, avec les pois chiches, c'est le feu d'artifice en 3D ... Et encore, il n'y avait pas Akrilite !

Après une petite transition sur un chemin défoncé par les chevaux, on grimpe au Rocher de Milly et c'est dans ce secteur que l'on va voir notre premier cerf, énorme, tout près devant nous, qui va traverser le chemin d'un bond énorme, ainsi qu'un tronc couché, juste derrière (beau bunny-up, le cerf !).

Après un passage du côté du Rocher des Hautes Plaines, et un deuxième cerf, tout aussi impressionnant, on monte aux gorges de Franchard, où l'on s'éclate sur la platière. S'éclater est le bon terme car Ned, à pied, glisse sur un rocher et se vautre, puis, plus loin, c'est Petitdragon qui glisse aussi sur un rocher, mais à vélo, pour une chute sur le côté. De mon côté, pas de gamelle, mais une descente de rocher un peu plus haute que prévue, je tire sur le guidon pour ne pas planter la fourche et me mets au maximum en arrière, mais je n'ai pas baissé la selle, et du coup, l'atterrissage est un peu rude, mais les 160 mm de la Pike encaissent bien, et je passe sans encombre finalement.

Retour ensuite par le même chemin pour une arrivée aux voitures vers 13h30 et un départ à 14h pour rentrer sans encombre sur des autoroutes toujours ouvertes et pas trop fréquentées finalement. Jamais rentré aussi vite avec un retour à la maison en 45' (merci à la COP21 !). Et devinez quoi, on a eu droit à quelques gouttes de pluie, une fois dans la voiture.

 

Statistiques :

Distance : 28,6 km

D+ : 541 m

Moyenne : 8,7 km/h

Chute : 1 à pied pour Ned, 1 pour Petitdragon

Sortie du dimanche 29 novembre 2015 (Bleau avec Ned)
Sortie du dimanche 29 novembre 2015 (Bleau avec Ned)
Sortie du dimanche 29 novembre 2015 (Bleau avec Ned)
Sortie du dimanche 29 novembre 2015 (Bleau avec Ned)

Ned et Petitdragon sur un rocher

Ned et Jihem

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jihem 19/02/2016 19:51

Belles photos Markitos, tu as eu du bol de pouvoir les prendre avant qu'ils ne partent. Magnifique ces bestiaux ! Et du coup, je confirme que ce que l'on a vu, ce ne sont pas des cerfs (ils n'avaient pas les bois), mais plutôt des biches (mais bien énormes aussi), car cela a été l'occasion d'un grand débat entre nous.

Markitos 19/02/2016 19:13

Si vous voulez voir à quoi ressemble des cerfs, allez sur mon blog. J'en ai croisé 6 ce matin à Bleau (plus deux chevreuils). Ils y sont en photo ;) @+

http://markitosvtt.blogspot.fr/2016/02/bleau-apremont-franchard-gorges-du-houx.html

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories