Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 16:29
Participants : Jihem, Petitdragon, Wikigaby
 
A l'ouverture des volets ce matin, je contrôle la température, c'est bien froid, comme prévu, Ok, je contrôle le ciel ... ben, il est où le soleil annoncé depuis deux jours ? On nous aurait menti ! C'est plein de nuages, ça sentirait presque la neige.
 
Là, faut s'habiller chaudement ce matin. Je sors donc mon sous-vêtement technique le plus performant, le Nike, j'ajoute mon gilet Jeantex et une de mes vestes d'hiver habituelle. Ca, c'est pour le haut. Pour le bas, chaussettes d'hiver et cuissard long, classique, avec ce matin, pour les pieds, les surchaussures. J'en ai des neuves, mais avec la boue, pas envie de les saloper tout de suite, donc je prends les vieilles. Ah la vache, toujours aussi peu pratique à mettre ce truc ! Le pied droit est fini, j'attaque le gauche, j'ai presque fini, et au moment de remonter la fermeture derrière ... ben, y a plus de fermeture, elle est explosée :oops: ... Ah, ben voilà pourquoi j'en ai des neuves, les vieilles étaient mortes. Dommage, depuis l'année dernière, j'avais oublié ce détail :roll: . Tant pis, je laisse la fermeture en bas sur le pied gauche, de toute façon, je ne vais pas à un défilé de mode de tenues cyclistes Razz. Pour les mains, ce sera gants d'hiver et sous-gants, et pour la tête, tour de cou et sous-casque.
 
Me voilà donc paré pour affronter les conditions polaires. En fait, bien équipé comme ça, notamment en remontant bien le tour de cou dans la nuque et sur le nez, c'est vraiment supportable, surtout après la côte entre le pont de Bry et Champigny, où je me réchauffe bien. Je prends ensuite l'itinéraire court, mais urbain, par Champigny, Chennevière et Sucy. Etant seul, je roule à mon rythme, plus tranquille que la semaine passée avec Lomax et Bbanpc, ce qui me permet d'arriver frais au pied du Piple. Mais ce n'est pas pour autant que je vais tenter de battre mon record aujourd'hui, désolé. Déjà, je commence par lever la patte contre un arbre au bas de la côte, comme d'hab, histoire de marquer mon territoire, puis j'y vais très tranquillou, tellement tranquillou même, que je me fais dépasser au milieu de la montée, tandis que je rêvasse un peu.
 
C'est pas grave, j'avais pris de la marge pour venir à mon rythme, et c'était bien calculé, je suis le premier au RV, de peu, je l'avoue, avant Petitdragon qui arrive alors que je suis tout juste en train de poser le vélo contre l'abri de bus. Il me dit avoir eu un appel de Whiskygaby (on l'a rebaptisé ainsi ce matin, rapport à sa soirée d'hier:boire4:) qui est finalement venu mais a crevé et sera un peu à la bourre. Le temps qu'il arrive, on a le temps de bien se refroidir avec ce petit vent glacé, et enfin le voilà. Je l'interroge, je croyais qu'il était en tubeless. Il confirme et nous montre son vélo, ses fringues, ses lunettes ... effectivement, tout est repeint de préventif, c'est visiblement un big trou, une mèche n'a pas réussi à le reboucher. En tâtant son pneu arrière, il tombe sur un énorme clou planté dans le pneu. Parfait pour les sols glacés qui ne vont pas tarder, mais dans l'immédiat, c'est un peu menaçant. N'ayant plus de chambre, on lui conseille de le laisser comme cela, le clou bouchant le trou, mais va falloir réparer les deux pneus en rentrant.
 
La loose pour Whiskygaby, et encore, ce n'est pas fini ...
 
On repart, un peu gelés, et je ne fais pas 500m sans devoir m'arrêter une nouvelle fois pour lever la patte. Pas bon pour la vessie ce temps frais, décidément !
 
Sur une allée, on aperçoit un chien seul, au loin. Je reste prudemment derrière et c'est Petitdragon qui affronte le premier le clébard, un jeune chien un peu fou et joueur, faudrait pas qu'il s'amuse avec nos mollets. Le maître fait enfin son apparition, mais ses appels ne sont pas très efficaces. Je profite de ce que Petitdragon et Wikigaby l'occupe sur la droite de l'allée, pour me glisser subrepticement du côté gauche, et éloigner mes mollets, ni vu ni connu, du chien un peu excité. Merci les gars pour la diversion  :70:
 
Au stade Delacroix, Petitdragon, qui se bat sur Strava avec Lomax sur ce segment, met les watts et part vite, trop vite pour moi. Wikigaby accélère à son tour et réussit à prendre la roue, on sent que l'entraînement Home Trainer commence à porter ses fruits, même s'il lâchera avant le haut du segment. Cela dit, Petitdragon s'est donné et est un peu ramollo quand je les rejoints. C'est alors que j'aperçois un truc immonde sur la roue de Wikigaby (quand je vous disais que ce n'était pas sa journée ...), une énorme merde de chien ou de cheval (on dirait qu'il y a de la paille), bref le super cadeau. Et dire que Cacaman n'est pas là pour voir cela et se moquer ... pour une fois que ce n'est pas lui qui a pris !
 
Au Griffon, bizarrement, nous ne voyons aucun VTT, c'est surprenant par rapport à la semaine dernière. On s'arrête à peine, qu'on repart aussi vite, car enfin, un peloton est en train d'arriver. On se dépêche donc d'aller faire Diago tranquille, enfin pas si tranquille que cela, car vers le bas, un chien, encore (va falloir faire quelque chose, on est envahi, y en a partout :violent:) est en plein milieu du chemin alors que Petitdragon qui ouvre le bal arrive comme une balle (euh, désolé, je ne l'ai vraiment pas fait exprès ce jeu de mot pourri ... sinon, il ne serait pas pourri, évidemment Wink). La maîtresse ne maîtrise pas grand chose, et il faut quasiment s'arrêter pour passer sans écraser le chien (finalement, je n'aurais peut-être pas dû freiner :diablotin:).
 
On enchaîne par The Junk, tant qu'on est dans le coin, puis on remonte faire la descente des virages relevés, puis Wikigaby, après une remontée où il place une belle attaque surprise sur Petitdragon, suivie d'une contre-attaque tout aussi surprise de ma part, décide de rentrer, trop de galères de son côté. Pour moi, c'est pas mal non plus niveau mécanique car si, contrairement à ce que je pensais, mes galets n'ont finalement couiné que 10m devant chez moi, ce sont les freins qui ont pris le relais, accompagné du cadre (concentré sur les galets, j'ai oublié de lubrifier les axes de l'amorto), sans compter ma tige de selle téléscopique qui s'est mise d'un coup en grève (remontée lente, puis plus moyen de la descendre). Une révision s'impose, y a pas, surtout avant le trip ! 
 
Pour les freins, ça faisait un tel bruit en remontant l'Allée Royale que je ne savais plus où me cacher, et qu'il a fallu s'arrêter en haut pour y jeter un oeil. En fait, au-delà du levier arrière qui ne revient pas bien, les vis de fixation du frein arrière étaient pas mal serrées. On a refait le réglage et on les a bien resserrées ... et le problème a été résolu. Pour la TDS, le boudin de protection était sorti. Petitdragon l'a remis en place et a tourné la manette de réglage et la selle est à nouveau descendue. Pour la remontée, par contre, fallait être patient, c'était au ralenti. Ca m'a quand même bien dépanné, surtout dans la descente mg tec 2, avec la marche puis la table où Lomax s'est explosé l'épaule la semaine dernière. On a évidemment pensé à lui en passant (décidément au Griffon, on va finir par mettre des monuments partout, avec ces différentes chute marquantes), avant de remonter par la face nord, puis de se faire mg tec 1 cette fois, plus abordable mais fun aussi.
 
Pour finir, on s'est refait The Junk, mais on a été gêné par deux gars qui remontaient par là (finalement, plus l'heure passait, plus le Griffon se peuplait de VTT), puis on a fini par la descente le long de l'Allée Royale, avec quelques petits jumps en passant.
 
En bas du Piple, ma vessie s'est à nouveau rappelée à mon bon souvenir, jamais deux sans trois, n'est-ce pas ... 
 
Retour par le même chemin qu'à aller, en laissant Petitdragon à Sucy car il devait être à 12h chez lui, à mon rythme, et finalement moins de 45 km, ma plus courte distance pour une sortie au Griffon, ayant pris le chemin le plus court à l'aller comme au retour. Bien suffisant avec ce temps, même si franchement, je n'ai pas vraiment souffert du froid, à part lors de l'attente de Wikigaby.
 
Statistiques :
Distance : 26,5 km pour Petitdragon, 42,9 km pour Wikigaby et 43,5 km pour moi
D+ : 483m (GeoRando)
Moyenne : 15,8 km/h

Caméra embarquée Wikigaby

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories