Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 11:58
Participants : Jihem, Petitdragon
 
En ce beau mois de juin bien pluvieux digne d'un mois d'octobre, on ne peut pas dire que la pratique du VTT au sein de la Horde déclenche la liesse populaire. Hormis le clan d'irréductibles du Mont Griffon (on devrait peut-être leur faire une section spéciale La Horde du Griffon), pas grand monde donc pour aller rouler ailleurs qu'au Griffon. Comme avec Petitdragon, on aime bien varier les plaisirs, nous ne sommes donc que deux ce matin, pour une sortie du côté des étangs de Bussy, lieu supposé pas trop humide, enfin, c'est relatif, disons que comparé à Notre-Dame et ses piscines olympiques au milieu des allées, c'est normalement à peu près roulable.
 
Petitdragon a sorti le Merlin en titane et ses genoux vont mieux, il est donc en mode reprise suite au trip, alors que pour ma part ce sera ma deuxième sortie. Après le test du vélo dans la voiture avec les valises où j'ai dû le démonter, j'en ai profité pour renfoncer un peu les pistons et, miracle, ce matin, plus de bruit au niveau du disque et mes roues tournent enfin (ça aide pour rouler, y a pas !). J'ai encore quelques restes des piqûres de moustiques de la semaine dernière, ainsi que de la grosse piqûre de tique du trip (perçée hier par le toubib), mais les genoux vont mieux également.
 
On se retrouve donc chez moi pour un échange pneu/protection de frein contre cartes SD, et c'est parti pour les bords de Marne, avec bonne nouvelle, des travaux qui ont avancé, si bien qu'une bonne partie de l'ex piste cyclable a été regoudronnée, en plus large, ce qui n'est pas plus mal.
 
Rien à dire jusqu'au parc de Champs, où Petitdragon passe la vitesse supérieure pour rattraper et dépasser un groupe de 3 qui nous a doublé juste avant l'entrée du parc. Il attaque la côte à bonne vitesse, par l'allée. Pour ma part, je double aussi le trio, mais je tente le single à flanc de côteau, pour voir dans quel état il se trouve. Hum, et bien, j'aurais pu m'abstenir, c'est un beau bourbier, impossible de passer au-dessus des flaques, on retombe dedans systématiquement, donc tant pis, je passe droit dedans ... et j'arrive au-dessus du single bien crotté. Je poursuis sur l'allée et retrouve Petitdragon qui redescendait à ma rencontre, n'ayant pas vu que j'avais tourné.
 
Bords de Marne sans histoire, juste un peu gras et obligeant à être prudent sur les passerelles humides, bien piégeuses.
 
Aux étangs, on commence par se faire bouchonner sur le single en bas par un gars qui court, avec son chien en laisse, mais qui met 3 plombes à comprendre que s'il ne laisse pas le passage (single qu'il occupe + bas-côté où se trouve le chien ... que je suis mais qui me bloque) ça va pas le faire. Tel Rantanplan, il tilte avec pas mal de retard, juste avant qu'on arrive à la première passerelle. Tout est gras finalement, et même des bouts de chemins ont été emportés par les pluies, laissant des tranchées au milieu du chemin. Il faudra être prudent au retour.
 
La montée se passe bien, les jambes tournent correctement et on arrive au sommet sans avoir forcer. Il fait bon, c'est l'heure de la petite pause barre. C'est là que j'explique à Petitdragon que ma réserve de Gerblé est à sec, à cause de mon chat qui a tout dévalisé, cette espèce de glouton !
 
On repart pour la descente où il va pas falloir trop lâcher les chevaux car c'est piégeux, avec pas mal de boue dans les virages.
Après le moulin, on retombe sur le gars qui courait avec son chien, mais cette fois, il est détaché. Du coup, quand il nous voit, il nous prend en chasse. Petitdragon s'arrête pour le caresser tandis que je file devant, toujours très courageux avec les chiens, comme d'hab'. Alors que Petitdragon est reparti et me rejoint, le chien a piqué aussi un sprint et court à notre hauteur malgré les appels de son maître. On aura du mal à s'en débarrasser, mais finalement, il abandonnera pour retrouver son maître.
 
Après avoir traversé la route de Guermantes, on va faire une petite boucle supplémentaire à droite, où je bats mon record dans la montée, loin du Kom de Flo, deux fois plus rapide que moi (ça calme !).
 
Après la boucle, on reprend le chemin normal ... et on retrouve le maître et son clébard ! Du coup, cette fois, il l'attache et ça se passe mieux.
 
On va rentrer ensuite par le canal, plus sec, puis la piste cyclable, pour un retour tôt, impeccable pour la fête des pères. Pour ma part, je suis rentré bien sale quand même (vélo et bonhomme)
 
Statistiques
Distance : 42,7 km pour moi et 65,6 km pour Petitdragon
Moyenne : 19,1 km/h
Vitesse maxi : 47,2 km/h
D+ : 160 m (Strava sur mon smartphone) et 432m pour Petitdragon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories