Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 15:08
Participants : Akrilite, Alex, Bbanpc, Gillou (enfin, j'espère que c'est cela), Guigui, Guigui l'autre, Jean One, Jihem, Lomax
 
Super coup de bol aujourd'hui : après une semaine de grosse canicule, les températures ont chuté ce matin et il y a même de l'air. Parfait pour aller rouler. Deuxième coup de bol ... ou pas  :P : Guigui a acheté un réveil, une motivation et a réussi à se lever et à venir rouler. Incroyable ! Bon, ok, on l'attendait à vélo et il est arrivé en voiture, avec sa Honda Civic même pas tunée (pfftt, aurait-il perdu ses goûts de Jacky ?)... mais il avait le vélo dans le coffre, ouf ! A propos de vélo, on a donc découvert son nouveau vélo, après la revente de son Specialized tout suspendu, un B-Twin Rafal semi-rigide cette fois, en attendant l'achat peut-être d'un nouveau tout-suspendu bientôt (hum, je vois qu'au fond de la classe, tout le monde ne suit pas :lol: ).
 
En l'attendant, avec Bbanpc on a fait connaissance avec Alex, un pote de Guigui qui habite à Neuilly Plaisance et qui officie (encore un !), pour l'instant, comme mécano, dans une enseigne de sport bien connue. Il est en endurigide, avec un Sobre.
 
Le temps que Guigui se prépare sous les encouragements ... à aller plus vite :P  ... de Patrice, et que je fasse mon premier marquage de territoire, le temps tourne, donc quand il est enfin prêt, on ne traîne pas car on doit retrouver Lomax à Champigny. Il nous y attend effectivement. On fait les présentations rapidement et on poursuit au bord de Marne en slalomant au milieu des joggeurs/joggeuses (pour Guigui). Il y en a partout ce matin. Après la canicule où chacun s'était calfeutré à la maison, dès que ça se calme, voilà tout le monde dehors. Rouler à 5 au milieu de cette foule est assez moyen, mais dès qu'on coupe par Sucy, ça se calme.
 
Au Piple, je fais mon arrêt habituel pour marquer le territoire de la Horde. Devant, Lomax et Bbanpc sont partis à un bon rythme et quand je remonte sur le vélo, ils sont déjà à la moitié de la côte. Alex et Guigui montent plus calmement, comme moi, pas envie de me griller avant le Griffon et puis de toute façon, je ne l'aime pas cette foutue côte, j'aime juste la boulangerie qui est au-dessus, mais vu la queue, et surtout, vu que je n'ai pas faim, je passe devant, sans même jeter un regard à tous ces bons gâteaux qui me défient.
 
Au RV, pas de Wikigaby. En même temps, il revenait du Portugal hier, on ne pensait pas trop le voir. Petit tour quand même sur le forum pour vérifier qu'il n'a pas posté un message, mais non, rien. Tant pis, on décide de poursuivre ... et on a bien fait car finalement, malgré un réveil à 7h, il s'est levé à 11h !
 
On profite de la sécheresse des chemins pour emprunter le single de Grosbois après la boulangerie. C'est effectivement bien sec et plus agréable que dans la gadoue habituelle.
 
Après un petit single avant le pont du TGV, on décide d'aller au plus court au Griffon, plutôt que par le single du TGV, car nous ne sommes pas super en avance pour retrouver le reste de la troupe. D'ailleurs, à peine arrivés au pied de l'allée Royale, on tombe sur la triplette en Jeffsy, à savoir Jean One, Gillou et Akrilite avec ses nouvelles chaussures qui doivent être sponsorisée par Gardena, à mi chemin entre des chaussures de vélo et des chaussures de jardin Suspect. Bizarre, vous avez dit bizarre ? Le temps qu'on se sert la louche et qu'on papote (et ce ne sera que le début ...), pas même un moustique ne vient nous tourner autour, incroyable, enfin un avantage à cette canicule !
 
On va se faire quelques montées/descentes, comme d'hab. Alors, je m'aide de Strava pour m'y retrouver dans les descentes car je ne connais pas le nom de chacune. On commence par DH Rampage, bien sympa avec des petits murs qui ont tendance à se creuser et des bons virages relevés, quelques jumps mais pour la première descente je ne me lâche pas trop (d'ailleurs Strava me dira effectivement l'avoir faite plus vite). Alex est ravi et Guigui déjà à la traîne, faut dire que le technique et lui, ça fait 2 ... voire plus ! :P 
 
On fait ensuite DH Diago 2, celle qui commence comme Diago, sauf que, à la remontée, il y a le piège à Akrilite, avec un virage à gauche pour attaquer une montée terrible qui ne passe pas si on n'a pas anticipé ... et qui n'a pas passé pour Gillou qui avait pourtant anticipé, mais nous étions plusieurs en même temps et on s'est un peu gêné, donc la moitié du peloton est passé à pied. J'en profite pour marquer une nouvelle fois mon territoire (décidément, c'est la grande forme ce matin ... au niveau de la vessie :lol: ). Je croyais que la descente après cette remontée s'appelait 'Si tu freines, t'es un lâche', mais Strava ne la mentionne pas. Sympa en tout cas, mais bon si tu freines pas en bas dans les cailloux ... et bien, la chicane qui suit, tu la passes pas et t'es mort !  :P
 
En remontant, tant qu'on est dans le coin, on se fait The Supajunk où Alex se fait surprendre à la remontée, alors que moi, je lève de l'avant et me déporte vers l'arbre, je finis donc à pied également cette petite remontée. En bas, tout le monde a pris en face en traversant le chemin en forme de U ... enfin, tout le monde sauf Guigui qui ne nous a pas vu et est remonté par le chemin.
 
On se retrouve tous en haut, même Guigui l'autre qui arrive avec son Orbea orange que je n'avais pas encore vu et qui est bien sympa (l'Orbea ... enfin Guigui aussi il est bien sympa Laughing). Comme notre Guigui (damned, on s'y perd avec tous ces Guigui, va falloir trouver des pseudos plus originaux les gars ! ;) ) commence à fatiguer et n'aime pas trop le technique, je lui propose de faire la Diago normale, les autres allant faire la DH Enduro, je crois. On se trouve tous en bas pour remonter par le single le long de l'allée et à nouveau l'Allée Royale.
 
Lomax ayant indiqué qu'il ne voulait plus entendre parler de la gauche ... du Mont Griffon et de ses pistes de DH retravaillées toutes les semaines avec de nouveaux pièges à chaque fois (mauvais souvenir pour son épaule :evil: ), on va donc continuer sur le côté droit (en regardant le bas de l'Allée Royale) avec la DHA, chère à Akrilite. Ca va vite en haut car les premiers connaissent par coeur, c'est moins vrai pour les suivants et on recense de nombreux gros coups de freins dans les montagnes russes caillouteuses, la vitesse étant un peu haute pour les suivants, moi compris, surtout que je n'ai pas de protections contrairement à plusieurs aujourd'hui. Je manque de rater le virage pour repartir à gauche et éviter le secteur où Patrice s'est pété le bassin, je prends ensuite le grand dévers que je n'aime pas trop, mais au moins, aujourd'hui, ça ne glisse pas, puis après, du coup, j'ai perdu les autres, donc je suis un chemin un peu au pif, ce n'est pas exactement le bon parcours, mais au final j'arrive à rejoindre les premiers qui attendaient déjà en bas. Guigui va encore disparaître de la circulation, il a du prendre le passage de Patrice et faire un tour avant de revenir vers nous.
 
Il est temps de laisser les habitués et inconditionnels du Griffon ... au Griffon et de poursuivre notre sortie. Lomax nous amène faire un tour ludique dans le bois de la Grange, sur un single sinueux légèrement descendant où il y a de quoi s'amuser ... et perdre un Guigui (décidément !). Après plusieurs tentatives infructueuses, où il finit toujours par arriver, juste au début de la remontée, cette fois, on a réussi, on l'a complètement perdu Razz. Balaise, il n'y avait qu'un chemin tout droit et à un moment on a tous tourné à gauche ... mais pas lui. Mais où avait-il la tête ? Songeur après avoir croisé une jolie joggeuse ? Préoccupé à l'idée de trouver enfin une déco de Jacky pour sa caisse ? Va savoir ce qui peut se passer dans la tête d'un Guigui, hein ! Toujours est-il qu'il a fallu lui téléphoner, envoyer un émissaire avec des grosses roues pour franchir tous les obstacles possibles ... pour finalement le trouver au bord d'une route, à 50 m de nous !  :lol:
 
Et là, on a eu l'explication. Non, pas de ce qui peut se passer dans la tête de Guigui, ça c'est inracontable, non, je parle de son retard, c'est qu'il avait des crampes et une fringale. C'est vrai qu'on le retrouve tout palot et un peu assoiffé notre Guigui. Le retour s'annonce difficile, d'autant qu'Alex commence aussi à montrer quelques signes de fatigues. Ah ces jeunes !
 
On va donc revenir plus tranquillement, par Grosbois, puis par le Morbras bien sec où l'on envoie bien devant quand même avec Lomax (à 2 secondes de mon meilleur temps, alors qu'il y avait une zone de travaux au milieu), pour une fois que le terrain est favorable. Remontée à Noiseau puis à Ormesson où je suis bien en jambes, finalement, avec les vieux devant et les jeunes derrière.
 
On va ensuite se faire le début des côteaux de Chennevières, bien sec, mais toujours aussi piégeux entre les branches basses, les troncs au sol, le dévers et les ronces en bas. Les jeunes n'apprécient pas du tout la bonne remontée derrière, avant de redescendre sur les bords de Marne via la descente des marches.
 
Les deux jeunes étant cuits, au pont de Champigny, ils souhaitent rentrer au plus court, je vais donc les guider jusqu'à Bry.
 
Sortie bien sympa encore une fois. Temps parfait, beaucoup de participants, des descentes sympas et plutôt une bonne forme pour moi.
 
Mes statistiques
Distance : 53,9 km
Moyenne : 16,1 km/h
D+ : 530 m

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories