Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 21:58
Participants : Jihem, Petitdragon, un peu la bande du Griffon (2 descentes)
 
On est bien sérieux, là, que se passe-t-il ?
 
Ah, on retrouve vite notre naturel, n'est-ce pas Petitdragon ?  :218:
 
 
Décidé à finaliser la préparation pour le trip dans le Cantal qui arrive à grand pas, contrairement à mon habitude, je propose pour la troisième fois de suite une sortie au Griffon. C'est vrai que je n'aime pas rouler toujours au même endroit, mais en même temps, vu la météo, et le terrain dans le coin, il faut reconnaître que le Griffon, c'est sec, et en terme de D+, y a moyen de moyenner, sans compter le travail dans les descentes, qui sont de loin, les plus techniques du coin, et il faut bien cela pour appréhender les 4 jours dans le Cantal où l'on devrait s'envoyer pas mal de D-.
 
Seuls Bbanpc et Petitdragon répondent à la proposition. Pas de nouvelles des habitués du Griffon, sauf Lomax qui prévient qu'il n'est pas dispo mais qu'il a testé le terrain qui est sec, mais bon, vu que ce sont les habitués du Griffon, y a pas besoin de leur demander, on est sûr de les trouver là-bas.
 
C'est donc bien motivé que je me réveille, mais la météo tempère un peu mon enthousiasme, surtout qu'il se met à pleuvoir juste quand je sors le vélo. Ah non, la météo avait dit 13h pour la pluie ! L'heure, c'est l'heure, c'est quoi ce binz ! Ca se calme assez vite, mais de toute façon, ce n'est pas le moment de faire sa fiotte, à moins de 3 semaines du départ, faut rouler. Je prends donc l'imper dans le sac et c'est parti. Juste avant, je vois que Bbanpc déclare forfait, problème de genou bloqué ... des restes du bricolage de la veille.
 
J'y vais tranquille, vu que je suis seul et que je suis en mode urbain, ce qui a le don de me déprimer (les bords de Marne, de l'autre côté, sont peut-être dramatiquement plats, mais au moins l'environnement est sympa, tandis que là, la traversée de Champigny, y a mieux comme coin bucolique ...).
 
Vers Sucy, je me fais dépasser par un groupe de routards dont le leader me dit bonjour, je réponds, puis j'ai un doute, on dirait un de mes collègues qui fait du vélo (il vient de se faire les 3 classiques des Ardennes !), j'accélère pour recoller au peloton et essayer de revenir à sa hauteur, j'y suis presque et zut, il prend à gauche. A posteriori, via Strava et la fonction de survol, j'aurai confirmation que c'était bien lui, et il m'a confirmé avoir aussi eu un doute. C'est sûr qu'avec un casque et des lunettes, pas facile de se reconnaître en jetant juste un petit coup d'oeil sur le côté.
 
Je m'approche du Piple, il est presque 9h, va falloir que je me speede pour arriver pas trop tard, vu qu'il y a un pain au chocolat en jeu au sommet avec Petitdragon. Je ne traîne pas trop, sans battre de record pour autant, mais j'arrive 3' en retard, sous quelques gouttes de pluie, qui vont vite se calmer. Petitdragon est dans la place, dans ma boulangerie culte, et en ressort avec deux pains au chocolat, trop sympa le dragon !  :251:
 
On fait la photo du pain au chocolat pour Jibé :
 
puis on les mange (ben oui, on n'est pas là pour rigoler) et nous voilà partis pour le Griffon. On ne croise personne au début, donc on se fait pas mal de montées/descentes tous les deux, avec même un peu d'exploration par moment (bon, là, ce n'est pas la meilleure idée qu'a eu Petitdragon, on a loupé l'essentiel de la descente qui nous intéressait, mais bon, ça change des singles habituels). On s'est fait quelques bonnes montées, parfait pour le trip, avant que la pluie se mette à tomber fort. Heureusement, bien protégés par les arbres, on a évité la sauce et le terrain ne s'en est pas ressenti, toujours en parfait état.
 
Au bout d'un moment, on a fini par tomber sur la bande, Akrilite en tête. On s'est fait deux montées/descentes ensemble, puis ce fut le moment habituel de la photo de groupe, avant qu'un mec qui avait pété sa chaîne demande de l'aide. Sentant l'embrouille, j'ai vite proposer à Petitdragon d'aller rouler, des fois que l'inconscient me demande de l'aider à bricoler sa chaîne :P, mais surtout parce que l'heure tournait et que je devais rentrer tôt, ma femme partant en déplacement. Je ne vais pas lister toutes les descentes, que je ne connais pas encore toutes (il faudrait vraiment un petit panneau avec le nom de chacune), il suffit de regarder la sortie sur Strava, mais j'ai encore eu quelques coupettes avec pas mal de PR, signe que le travail porte ses fruits.
 
Retour avec Petitdragon jusqu'à Chennevières, avec encore un moment d'exploration, qui s'est terminé en flop en cherchant un petit chemin qu'on a jamais trouvé. Au moins on a découvert un circuit de modélisme sur lequel avait lieu une compétition de voitures (super rapides ces engins), et moins drôle pour moi, on a fini dans un camp de dressage pour chiens; punaise, il y en avait de partout, l'enfer pour moi ! :104: 
 
Etant pressé, j'ai encore pris au plus court, au milieu des voitures et des bouchons, pour un retour à 12h10, juste à temps pour croiser ma femme avant qu'elle ne parte ... et reste coincée une heure sur les voies, juste avant Val de Fontenay, suite à un accident grave voyageur, avant d'être évacuée et de pouvoir prendre un taxi. A l'heure qu'il est, je ne sais pas encore si elle va avoir son train ...
 
Statistiques
Distance : 50,5 km
Moyenne : 14,8 km/h
D+ : 599 m

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories