Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 01:28
Participants : Bbanpc, Clément, Damien, Fred, Gilles, Jean One, Ilenyon, Jihem, Lilou, Lomax, Petitdragon
 
 
Dernier mois avant le trip dans le Cantal, il est temps d'accélérer un peu la préparation, aussi, aujourd'hui on remet le couvert au Griffon, histoire de faire un peu de D+ et de retravailler les descentes. Chacun y va comme il veut, à l'heure qu'il veut et on va essayer de se retrouver sur place (en même temps, vu comme c'est petit, ce n'est pas bien difficile).
 
On ne peut pas dire que la météo soit très favorable pour rouler en ce moment, et ce matin, ce n'est pas très encourageant, tout est gris et j'ai même droit à un petit crachin sur tout le trajet aller. Déjà que j'emprunte un parcours urbain pas excitant en terme de VTT pour aller au Griffon au plus court, alors si en plus il pleut, c'est pas la joie et faut vraiment que je me motive ce matin. La côte de Bry à Champigny va être l'occasion de me défouler un peu, les jambes sont pas mal, je suis frais, et j'améliore un peu mon temps, c'est toujours ça de pris.
 
Plus loin, je commence à monter le Piple, mais ma vessie me rappelle à l'ordre, j'ai raté la pause habituelle au pied du Piple, et surtout, j'ai le pneu arrière qui est un peu sous gonflé (j'ai eu la flemme de sortir la pompe ce matin). Je regonfle un peu et libère la vessie, puis repars, mais mon temps est mort maintenant. Tant pis, de toute façon, je n'avais pas envie de me cramer avant la séance du Griffon.
 
Dans le petit single après la boulangerie, dans le sous-bois, le temps est si pourri, qu'il fait très sombre, je ne vois pas grand chose. Enfin, je vois quand même les quelques flaques qui témoignent des dernières pluies.
 
J'arrive enfin au Griffon, c'est calme, il n'y a personne. Les autres qui devaient arriver tôt doivent déjà tourner, je vais bien les retrouver à un moment ou un autre. Comme je suis seul, je décide de commencer par Diago, au moins, j'embêterai personne avec ma descente de lopette. Parfait pour s'échauffer et voir l'état du terrain. C'est un peu humide par endroit, faudra quand même faire gaffe aux glissades dans certains virages. Je remonte sans croiser personne, donc j'enchaîne sur DH virages relevés où je lève le pied par rapport à la semaine dernière car c'est un peu gras. Je remonte, toujours personne, alors j'enchaîne sur mg tec 1 et en bas je vais me prendre The Junk. Je fais le tour le long de la route et remonte par derrière pour revenir au sommet, cela s'est un peu peuplé, mais je ne croise aucune tête connue, donc je poursuis, je ne sais plus trop ce que je fais, je me souviens du single le long de l'allée Royale, et à la remontée suivante, je retrouve enfin les copains. C'était sympa de rouler seul au Griffon, cela ne m'était jamais arrivé, par contre, ne connaissant pas assez les descentes, seul, je me méfie, on ne sait jamais sur quel piège on va tomber, c'est plus facile de se reposer sur les habitués des lieux.
 
Ce matin, il y a du monde dans le groupe, entre les départ et les arrivées séparées, à un moment on va quand même être 11 ou 12, et encore il manque deux habitués du Griffon, Akrilite et Wikigaby. Bon, pour Jean One, je tempère car il est avec son fils Clément donc on ne fait pas toujours les mêmes descentes,mais on va quand même se voir pas mal. Sympa la corde pour tirer le fiston dans les montées, le fiston, qui d'ailleurs, vu son jeune âge, se débrouille bien. En plus, il a la chance d'avoir un bon professeur et un terrain de jeu sympa. Ah si j'avais eu cela à son âge, j'aurais certainement été plus à l'aise dans les descentes aujourd'hui.
 
Je ne vais pas détailler l'enchaînement de descentes, mais pour une fois, on n'a pas fait trop de pauses et on a plutôt bien enchaîné. Je n'ai pas trop essayé de suivre les habitués, je ne connais pas assez les descentes et je n'ai surtout pas le niveau, mais même en les suivant à distance respectable, j'ai quand même battu  pas mal de mes meilleurs temps, surtout La complète (mg tec + 1 montée + Enduro), mais celle là, c'est normal, je ne l'avais jamais faite Razz .
 
Comme on n'avait pas fait les présentations, en discutant à un moment avec Lilou (qui, en passant, roule vachement bien ... j'aimerais bien que ma femme en fasse autant, mais la seule fois où je l'ai emmenée au Griffon en VTT, en partant de Notre-Dame, on a juste fait le tour, elle avait trop peur au-dessus des descentes), on parlait du plus agé et Petitdragon disait que c'était Jihem (alias mézigue) le plus vieux, et Lilou a embrayé en disant qu'on ne le voyait jamais ... alors que j'étais juste derrière, elle ne savait pas que c'était moi :lol: . Idem pour moi un peu plus tard avec Cyrus, enfin on me l'a présenté comme cela, sauf que sur notre forum, il s'appelle Ilenyon. Ah ben oui, pas facile de s'y retrouver avec ces pseudos tant qu'on ne s'est pas vu en vrai.
 
Du coup, on a parlé un peu de son futur trip avec Markitos, dans le même coin que nous, à une semaine d'intervalle, et de nos inquiétudes par rapport à la neige/pluie.
 
Vers 11h30, on a décidé d'en rester là et de rentrer avec Lomax et les deux nains, pour un retour urbain, avec le vent dans le pif, pas des plus passionnants. J'étais bien content d'arriver, les cuisses commençaient à chauffer et surtout le genou droit qui ne veut toujours pas se calmer celui là :79: (le gauche est aussi douloureux, mais nettement moins). Grosse pointe devant à chaque clipsage de la chaussure et belle douleur aussi en montant les escaliers. M'enfin, tant que j'arrive à rouler et à monter ...
 
Mes chiffres
Distance : 53,6 km
Moyenne 14,7 km/h
D+ : 667 m

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories