Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 17:05
1er juin 2017
 
Participants : Bbanpc, Jihem, Ned, Petitdragon
 
Après 4 circuits itinérants successivement en Auvergne, au Ventoux et ses environs, dans les Vosges, puis autour du lac du Bourget, cette année on a décidé de changer un peu avec une formule enduro, toujours par l'intermédiaire de Vélorizons, notre partenaire habituel.
 
L'intérêt principal de cette formule est de réduire sensiblement les montées sur le vélo, autour de 800m de D+ par jour au lieu de 1500 à 2000m sur le dernier trip qui nous avait fait un peu trop tirer la langue, et au contraire d'augmenter les descentes, tout en étant plus frais pour les aborder et donc plus lucides, permettant de mieux en profiter.
 
Pour ma part, je ne me sentais plus de refaire un circuit aussi dur cette année, aussi quand j'ai vu cette formule enduro et que je l'ai soumise aux autres, le choix a été rapide, sauf pour Raph, pas très chaud pour faire plus de descentes.
 
Restait alors le choix de la destination et à la vue des images du site de Vélorizons, le Cantal s'est vite imposé à nous. Seulement deux pages sur le forum pour choisir la destination, c'est tout dire.
 
Comme tous nos périples, l'aventure commence toujours la veille et cette année n'a pas dérogé à la règle et c'est Petitdragon qui en a fait les frais lors de la récupération du véhicule. L'utilitaire prévu n'étant pas rentré à St Maur, il a du aller à Nogent pour en récupérer un autre, soit disant plus grand, puis retourner à St Maur pour faire enlever la banquette arrière, avant de repasser chez lui charger ses affaires. 
 
Autant dire que Ned a eu le temps d'arriver de Tours et Bbanpc de s'inquiéter à Vincennes. 
 
Finalement, on a eu droit à un Tepee, bien plus petit que le véhicule de l'année précédente. On a quand même réussi à limiter le démontage des vélos, mais heureusement que nous ne sommes que quatre cette année, à cinq ça ne tenait pas.
 
 
Le temps de tout charger et de sortir des bouchons parisiens, il était déjà bien tard.
 
On a enchaîné ensuite une succession de zones en travaux, avant et après la pause dans un routier où j'ai pleuré devant le menu, n'aimant ni le foie ni les rognons (j'ai quand même mangé un peu de foie), pour enfin arriver vers Clermont-Ferrand... En même temps qu'un bel orage sur l'Auvergne. Pas de quoi lever nos inquiétudes de ces derniers jours concernant la météo hasardeuse prévue pour notre séjour dans le Cantal. 
 
Au fond, le Puy de Dôme
 
Heureusement, après Clermont-Ferrand, ça c'est arrangé. Après quelques kilomètres de petites routes, nous avons enfin gagné notre gîte, Alta Terra, au milieu des montagnes, avec une superbe vue.
 
 
Accueil très sympa de Virginie et Stéphane, notre guide. Après un bon repas à base de spécialités locales comme la fameuse truffade et un plateau de fromage avec les cinq AOC du Cantal, il est temps d'aller se coucher pour être en forme pour le lendemain.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories