Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 13:18
Participant : Jihem
 
Tout le monde devant être en vacances ou occupé, c'est donc en solo que je pars à la fraîche ce matin, un peu avant 8h. A cette heure, j'ai la piste cyclable pour moi, c'est agréable. Par contre, vers Noisy, ce sont les festivité de l'été, comme tous les ans, donc déviation pour les vélos, mais pas cool, ça monte fort en direction de la mairie. Y a un mec au milieu, du coup, j'accélère un peu pour le passer et reste sur mon rythme, et je bats mon record dans cette montée, cool !
 
Au parc de Champs, c'est sec, aussi je mets un peu les watts sur le single en montée, j'ai l'impression d'être une fusée et que je vais pulvériser mon record ... et bien, non, seulement mon troisième temps, comment j'ai déjà fait mieux ?  :scratch: Je m'éclate ensuite sur la descente habituelle, bien sèche, agrémentée de 2-3 petits sauts où je décolle complètement des 2 roues. Je remonte ensuite tranquillement par la montée en arc de cercle, puis je me dirige vers les totems, le bois de la Grange puis, après la Malnoue, je rejoins le bois de Célie. Le petit chemin qui monte a bien changé, ils ont complètement dégagé tous les arbres autour jusqu'à la moitié de la montée, ça sent l'aménagement en grande allée, je le crains, avec peut-être encore un petit chemin qui risque de disparaître. J'espère me tromper, mais le bas était déjà tout aménagé ...
 
J'arrive au bois de Célie et je ne peux pas y passer sans aller faire notre boucle. Toutefois, je ne me sens pas en état pour tenter le kom, donc contrairement à d'habitude, je n'attaque pas bille en tête et y vais plutôt avec l'idée de rouler avec un bon rythme constant, histoire de voir où ça mène. Déjà, c'est bien sec, mais la végétation a poussé et par 2 fois, des ronces s'accrochent au visage, pour les bras, je ne compte même plus ... Je roule pas mal, mais très loin de mon record sur la première partie, j'accélère alors nettement sur la partie roulante, avec une pointe à 35 km/h. Je ne me sens pas si mal finalement, du coup, je vais essayer de garder de la vitesse sur la suite, mais bon, c'est là que c'est le plus cassant, avec des racines, des virages serrés, un arbre en travers, bref, je perds un peu de temps, mais le fait de ne pas être parti comme un fou m'a permis de garder des forces pour finir fort, et surprise, je prends la deuxième place au classement, alors que je n'étais rien venu chercher au départ. Pas mal.
 
Je récupère sur la jonction pour rejoindre le GR14 qui est mon véritable objectif du jour car je sais que je peux nettement améliorer mon temps. Les conditions sont bonnes, c'est bien sec, enfin pas complètement partout, mais globalement, les conditions sont très bonnes. Par contre, ça démarre mal, un énorme arbre coupe le chemin, il faut prendre une déviation accidentée et tortueuse qui fait perdre du temps et juste après, il y a encore 2 arbres en travers. J'accélère donc pour rattraper le temps perdu, je roule fort, tout s'enchaîne bien, puis j'arrive dans une zone où il y eu des coupes, déjà j'ai du mal à reconnaître et retrouver mon chemin, ensuite, les engins ont un peu tout défoncé et il reste pas mal de bois et de petits troncs en travers. Je continue d'envoyer, c'est un effort de longue haleine, le segment faisant 6 km. J'arrive dans le secteur des passerelles, et quand j'arrive vers celle où Raph avait fait la toute première figure filmée avec ma toute première caméra, et bien, ça ne passe pas, elle s'est effondrée. Obligé de passer à pied, je perds un peu de temps, je relance et continue sur un bon rythme. Sur la suite, il n'y a plus de coupes, la végétation a repris ses droits, je me fais bien griffer les bras, c'est là que je rencontre des flaques de boue, impossible à éviter, puis à nouveau une passerelle défoncée, mais celle-ci, dans ce sens, ça passe (avec mon élan, je suis passé tout droit, mais au retour, je me suis aperçu que je suis vraiment passé au-dessus d'un trou, dans l'autre sens, ça passe pas). Je trouve à nouveau 2 gros troncs d'arbre en travers du chemin sur le dernier secteur, m'obligeant à nouveau à descendre du vélo, mais enfin, j'arrive au bout, et là, boum, le kom avec une amélioration de 2'26   :190: :252: :253: . C'est bon çà, l'heure de la retraite n'a toujours pas sonné pour papy Jihem  :92: !
 
La passerelle de Raph a un peu morflé :
 
 
Celle là aussi :
 
 
Après un petit tour par les bosses de Pontcarré, je rentre tranquillement par le même chemin, me refaisant la descente à Noisiel, pour le plaisir. Après sur la piste, ce n'est plus la même qu'à l'aller, cette fois, je suis aux heures de pointe, et tous les gars qui sont seuls au monde sont de sortie, et que je me mets au milieu, et que je roule à 3 de front à 10 km/h, et que je traverse sous ton nez ... j'en passe et des meilleurs. J'étais bien plus tranquille sur mon GR !
 
Bien content de ma sortie, j'ai failli faire la grasse mat', mais je ne regrette pas finalement.
 
Statistiques
Distance : 62,6 km
Moyenne : 19,5 km/h
D+ : 474 m

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories