Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 21:59
Participants : Guigui, Jibé, Jihem, MMarc, Petitdragon
 
Après des mois de sorties en solo pour cause de COVID, ce matin, à l'initiative de Jibé, c'est le retour de la Horde, enfin d'une partie de la Horde, mais une sortie à 5, ça faisait longtemps que ce n'était pas arrivé, ça mérite d'être signalé.
 
Après une nuit blanche entre vendredi et samedi, j'étais pas sûr d'être en forme pour ce matin, surtout que j'avais pris un petit cachet pour dormir cette nuit et récupérer un peu. Alors, j'ai dormi, mais j'étais un peu dans le pâté au réveil. Je me suis fait violence pour me lever, pour une fois qu'il y avait du monde pour rouler. Je me prépare et gonfle les pneus ... et il y en avait bien besoin, je n'avais plus que 1 bar à l'arrière, pas étonnant que je sentais l'arrière un peu fuyant lors de la dernière sortie.
 
Premier au RV, je suis vite rejoint par un Jibé barbu (ça change) puis surprise voilà le gamin de la bande, Guigui, sur un Décathlon tout neuf et tout léger. Mmarc ne tarde pas, ne manque plus que Petitdragon ... qui arrive enfin. Pour certains, cela faisait des mois voire des années qu'on ne s'était pas vu. Cool !
 
On démarre, chacun avec un niveau d'entraînement assez limité sauf Petitdragon qui enchaîne les sorties d'une centaine de km et pète la forme.
 
On passe par le canal où la végétation est présente et gêne un peu la vue, surtout avec le soleil dans les yeux, alors qu'il faut faire attention, il y a quelques piétons par ci par là.
 
Au parc de Noisiel, on va prendre le petit single à droite qui remonte tout en haut, avec 3 arbres en travers à franchir. Petitdragon vole, le reste des troupes suit à son rythme. Je ne suis pas mal finalement, pas de douleur aux genoux et avec mon poids au plus bas depuis des années (71,4 kg contre 78 kg début mars), ça va nettement mieux dans les montées. Jibé prend une première barre en haut, il a déjà quelques km dans les pattes et a besoin de réalimenter le moteur.
 
On enchaîne dans l'autre sens, par le chemin pris à la montée, en poursuivant la descente jusqu'en bas, c'est bien sec, ça descend bien, c'est sympa. On va remonter par l'allée centrale, en travaux, avant d'aller prendre notre descente habituelle. Petitdragon prend la variante à droite et se fait surprendre par le petit saut derrière le tronc d'arbre mais il passe l'obstacle. Sur la deuxième partie, il faut faire attention avec un petit tronc au sol juste dans la remontée du creux après les petites bosses, tout en évitant en haut un arbre en travers, au dessus de la tête (Petitdragon n'a pas de problème pour passer debout ... mais pas nous :P ).
 
On poursuit par Nestlé et le bord de Marne, bien peuplé, la piste cyclable puis on arrive enfin aux étangs de Bussy. Pas mal de monde également. Le pont qui avait disparu la dernière fois n'est toujours pas remis, le chemin est donc coupé, il faut contourner. Je me trompe en prenant un petit chemin de contournement trop tôt et c'est un cul de sac arrivant dans un amas d'arbres en travers. Demi-tour pour aller prendre le bon chemin un peu plus loin. On poursuit tranquillement jusqu'en haut, tout le monde suit, enfin, on suit, mais pas Petitdragon qui file devant à bon rythme pour rattraper un gars aperçu au loin. Ca se confirme, il est bien en forme cette année.
 
On arrive enfin au lieu officiel de pause, en haut, à Bussy, où l'on se ravitaille tout en papotant. On en profite pour faire quelques photos pour illustrer le CR  ;) 
 
Photo en mode Covid avec les distances de sécurité :
 

Selfie en mode moins Covid (Petitdragon a quand même un simili masque de fortune) :

 

Une fois les vessies vidées (pour une fois, la mienne m'a foutu la paix), on attaque la descente. Guigui et Jibé esquivent l'escalier pour aller faire un détour tandis qu'on passe quasiment au milieu d'un groupe de méditation qui a investi la petite passerelle avant que cela ne remonte. Sur la suite, c'est bien sec, faut faire attention à ne pas prendre trop d'angle dans les virages, ça peut vite partir. Il faut faire attention aussi à la multitude de chiens qui traînent dans tous les sens, c'est la fête des chiens ... et pas la mienne, mais ils me laissent tranquille, ils ont l'habitude de voir des cyclistes ici, ce n'est pas comme dans les campagnes gersoises où ils en veulent tous à mes mollets.
 
Sur le retour, à la base de Torcy, Petitdragon nous abandonne, il veut aller voir la nouvelle pumptrack de Montévrain, la plus grosse d'Europe. Trop loin pour nous. Pas prêt de rentrer à la maison le Petitdragon, le repas va être froid à l'arrivée  :P .
On poursuit par la base de Vaires où l'on se fait plaisir sur les petits singles. Jibé lève le pied pour garder des forces pour son final montant, ça va lui faire beaucoup de km pour un retour au VTT.
 
A l'entrée de la piste cyclable, Guigui a envie d'envoyer les watts sur le plat, on se dit donc au revoir et on le laisse filer. Le trio restant va suivre Marc qui nous guide le long du canal vers un chemin que je n'avais pas pris depuis des années car ça ne passait plus, mais là, c'est à nouveau ouvert, c'est l'entrée côté Marne vers la réserve ornithologique. On fait découvrir ce parc à Jibé qui ne connaissait pas et à la sortie on se fait même le tour du camping avec le petit single le long de la Marne avant de rejoindre l'écluse.
 
On se sépare au pont sous le RER, en espérant renouveler les sorties en commun prochainement.
 
 
Statistiques
Distance : 42 km pour moi, 60 km pour Guigui, 61,5 km pour Jibé et en attente pour Petitdragon quand il sera rentré (aux dernières nouvelles, à 18h, il était toujours sur le vélo, au niveau du RV du matin, avec encore 12 km à faire
D+ : 221 m pour moi, 258 m pour Guigui et 400 m pour Jibé
Moyenne : 15,8 km/h pour moi, 16,1 km/h pour Jibé, 17,8 km/h pour Guigui
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories