Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 14:53

Participants : EX8-94, Frsct, Gbouc, Jihem

 

Temps frais et un peu humide (crachin) ce matin pour une sortie annoncée comme tranquille avant la sortie plus importante à Fontainebleau prévue dimanche.

 

SI j'avais remis pour la première fois cette année le cuissard long, tout comme Frsct (mais sans les chaussettes ... pas bon pour se sentir au chaud ...), Ex8-94 était encore en cuissard court et avec des vêtement pas trop adaptés au froid, tout cela à cause de DHL qui tarde pour lui livrer la tenue qui va bien, commandée en Allemagne.

 

Est-ce la raison pour laquelle il a attaqué la côte de l'hôpital Sainte Camille bille en tête ? En tout cas, comme la semaine dernière, il a fait la côte seul en tête, loin devant. De mon côté, je préférais m'échauffer tranquillement et en garder sous le pied pour la suite.

 

  A la borne des 3 départements, au Plessis Trévise, on a récupéré Gbouc et son Jeckyll enfin réparé (patte de dérailleur arrachée et chaine en vrac), lui aussi en cuissard court.

 

Petit tour dans le Bois de Célie pour s'amuser sur mon single. Après une bonne accélération (hé oui, j'avais pris le Lapierre semi-rigide pour tester le nouveau cintre relevé, qui, soit dit en passant va si bien que je me demande pourquoi je ne l'avais pas changé plus tôt), j'ai démarré fort avec une belle glissade de la roue arrière en direction d'un gros tronc d'arbre que j'ai réussi à éviter, ouf ! Pas de bol, j'avais la seule caméra et en plus je ne filmais pas à ce moment là, donc seul Frsct qui me suivait pourra témoigner de cette jolie figure. Il faut dire que les feuilles bien mouillées qui couvraient les racines glissantes étaient bien piégeuses.

 

Poursuite sans encombre jusqu'à Emerainville puis GR14 jusqu'à Pontcarré. Le GR14 était par endroit bien boueux et glissant, surtout les passerelles en bois, véritables savonnettes, même en les passant à pied. On n'a pas compté les glissades en tout genre, vu le nombre.

 

Arrivés à Pontcarré, on est allé faire un petit tour sur les bosses, puis pause Gerblé (enfin, surtout moi), avant de nous attaquer à la montée impossible ... que l'on a déjà montée, mais par temps sec.

 

Alors que j'avais prédit qu'on ne la monterait pas aujourd'hui, vu le terrain, et que j'illustrais mon propos par une démonstration concluante (blocage à 3 m du sommet), Frsct la montait dès son premier essai (grrr) et Gbouc y arrivait à son deuxième essai (groumph !). Heureusement EX8-94 était solidaire et ,comme moi, échouait à toutes ses tentatives. Sans vouloir me chercher d'excuse, mais en voilà une quand même, hé bien, je n'arrivais pas à passer le petit plateau dans la côte, et impossible de monter sur le moyen. Et puis j'avais dit qu'on y arriverait pas, alors j'allais pas me contredire quand même .

 

Par contre, à défaut de la monter, je m'en suis servie pour faire une autre figure dont j'ai le secret, un beau cabrage avec galipette en arrière, en sautant par dessus le guidon pour atterrir un peu plus bas (pas de roulé-boulé cette fois, désolé ). J'avais mis la caméra au sommet de la côte, mais malheureusement elle était mal placée et on ne voit que le début de la galipette.

 

Nous avons repris notre chemin jusqu'à Ferrières, avec dans le bois, un déraillement de EX8-94, une passerelle scabreuse avec des planches glissantes et plus fixées d'un côté donc qui se soulevaient, et une exploration des sous-bois digne des grands moments d'exploration de la Horde (cf épopée de la carrière de Gagny) suite à l'abattage d'arbres en plein milieu du chemin.

 

  Nous avons ensuite rejoint les étangs de Bussy, en remontant jusqu'au square pour une deuxième pause Gerblé et surtout pour enchainer la descente depuis le sommet  (c'est un bien grand mot, mais bon, c'est bien le point culminant de la butte). EX8-94 qui menait la troupe puisque je voulais filmer de l'arrière, nous a fait un début de descente erratique, avec des zigs-zags sur les bas-côtés, mais sans se vautrer.

 

  Un peu plus loin, avant l'étang de la Loy, c'est Frsct qui s'est distingué avec une gamelle en glissant sur le côté après une perte d'adhérence due toujours à ces foutues feuilles détrempées. Heureusement pas de bobo (il m'a avoué après avoir un cuissard rembourré sur le côté pour amortir les chutes). Là encore, le bétisier 2011 ne va pas s'enrichir car j'étais juste devant lui 

 

Pour la suite, rien de spécial, si ce n'est qu'on a laissé Gbouc au parc de Noisiel pour rentrer chez lui et de notre côté, retour par le canal puisqu'on était avec Frsct et que quand on est avec lui, on rentre toujours par le canal . Ce fût l'occasion pour EX8-94 de découvrir la descente bien pentue du bord du canal.

 

Bonne petite sortie, malgré la météo décevante, mais de saison, ne l'oublions pas.

 

Distance : 53 km

 

Video caméra embarquée Jihem :

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories