Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 17:03

Participants : Jihem, Ned, Raph, Tony94

 

Malgré le temps gris et un peu frisquet, notre ami Tony94 avait fait l'effort de se lever pour venir rouler avec nous. Il faut dire que le RV était à 8h30 à Bry et qu'il a plutôt l'habitude de se lever vers 9h30.

De son côté, Ned était de retour après son Hivernale réussie (cool, l'entraînement Jihem a payé) tandis que Raph était venu partager quelques crevaisons avec nous . En effet, dès le départ à Bry (enfin pour moi et Tony car Ned et Raph avaient déjà un peu roulé pour arriver), le pneu arrière était déjà à plat.

Nous avons suivi la piste tranquillement et commencions à nous réchauffer quand Raph a crevé pour la deuxième fois, toujours de la roue arrière. Pourtant pas de trace d'épine ou autre clou dans son pneu ...

Nous avons alors traversé Chelles pour nous réchauffer une nouvelle fois dans la montée au Fort avant de redescendre pour remonter à l'ancienne carrière du Sempin.


Les pluies des derniers jours avaient rendu la glaise hyper collante et glissante, et très vite, les pneus ont doublé puis triplé de volume avant que les roues ne puissent plus tourner, la boue bloquant tout. Non seulement, les vélos pesaient 3 kg de plus par roue, mais en plus, il fallait s'arrêter régulièrement pour dégager les parties bloquées.

Autant dire, que ce n'était pas le jour pour tenter la descente tout droit dans la pente, tout en bas, pour rejoindre la route.

 

Photo0366.jpg 

Photo0373.jpg Photo0374.jpg

 

Un petit tour sur le bitume nous a permis de nous délester de quelques kilos de boues et de laisser derrière nous des trainées de boues dignes d'un tracteur sortant de son champs.


Arrivés à Montfermeil, nous avons pris la route qui monte fort (très fort même) jusqu'à l'hôpital où cette fois c'est moi qui ai connu quelques soucis mécaniques, ma roue arrière s'étant débloquée et commençant à se faire la malle ...
Heureusement que Tony, derrière moi, a vu le truc et qu'on était sur le plat. En descente, cela aurait pu faire du grabuge.

Nous avons alors rejoint le Bois des Ormes, avec quelques marches à descendre et des allées tranquilles que nous avons fait 2 fois ... car cela bouclait, jusqu'à ce que nous trouvions la sortie pour arriver à la forêt de Bondy où ma caméra s'est à nouveau bloquée en enregistrement. Grrrr !!! Je crois que je vais pouvoir faire appel au SAV car là, il ne faisait pas froid et l'écran était éteint.

Dans la forêt de Bondy, nous avons fait une ou deux montées/descentes avant de rejoindre notre petite descente entre les étangs qui, dans l'autre sens, devient la montée impossible. Avec la boue, malgré plusieurs tentatives (cette fois, je n'ai pas fait le hanneton sur le dos) nous n'allions pas y arriver, une nouvelle fois, lorsque Ned dans un dernier sursaut d'énergie, en prenant de travers sur la fin a réussi à atteindre le haut. Bravo !

Retour à Montfermeil où Raph a subi sa troisième crevaison de la roue arrière avec cette fois, une source bien visible : une grosse agrafe.

Descente par l'arboretum avec notamment un petit single bien gras où les virages ont été l'occasion de quelques dérapages.

Un peu plus loin, nous avons retrouvé le chemin des anciennes carrières de Gagny, pas trop reconnaissable par cette saison et surtout après le passage des forestiers qui ont bien élargi et défoncé le chemin.


Non sans difficultés, comme l'autre fois mais en perdant moins de temps cette fois, avec l'expérience, nous avons retrouvé le single sur les côteaux. Là encore, c'était bien gras, avec en plus des feuilles qui collaient à la boue et toujours des roues qui se bloquaient régulièrement.


Vu la nature du sol et le relief, c'était assez usant quand même et l'heure passant, nous avons réussi à dénicher un chemin qui rentrait directement à Gagny où un pilotage à vue de GPSman, alias mézigue, nous a conduit à l'entrée du canal pour un retour à Bry vers 13h10.


Juste en arrivant, Ned, qui avait fini 2010 en beauté avec un OTB à Fontainebleau, a démarré 2011 de fort belle manière également avec une cascade dont lui seul a le secret sous le RER de Neuilly Plaisance :

Ned voulait absolument descendre le plan incliné le long des escaliers côté Neuilly Plaisance (pour traverser sous le RER), sauf qu'avant de descendre il faut monter. Là où toute personne sensée aurait pris l'escalier et bien Ned, non. Il a voulu tenter la montée complètement impossible. 

Hormis la forte pente, qu'il a monté à moitié, la particularité, c'est que le revêtement est en béton ... hyper lisse, ce dont s'est aperçu Ned, quand à mi-pente, il a fallu déclipser et poser le pied sur le béton. Là en plus avec les fixations sous les chaussures, il était impossible de rester debout et donc Ned est tombé dans le vide à côté du béton, genre 1,50 m de haut, direct dans les buissons, tandis que le beau Spe en plastique glissait sur le béton jusqu'en bas .

A priori pas de bobos, ni pour l'un ni pour l'autre (enfin faudra voir à froid ce que cela va donner), mais grosse frayeur quand même et gamelle classée directement à la première place du top 2011

La séance nettoyage du vélo s'est un peu éternisée car même au jet, cette foutue glaise avait du mal à partir !


A refaire, mais par temps sec car là, cela valait Vallière, en terme de boue collante.

35 km pour Tony94, 37 km pour moi, 48 km pour Ned et 58 km pour Raph.

D+ : 636 m

 

Le parcours :

 

Trace13-02-2011.jpg

 

Profil :

 

Profil13-02-2011.jpg

 

Video caméra embarquée Jihem : 

 

 

 

Video caméra embarquée Ned :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories