Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 19:20

Participants : EX8-94, Flocycle, Jihem, Ned

RV à 8h30 à Bry avec un petit retard pour Flocycle, retenu par la maréchaussée pour une leçon de morale après avoir traversé une ligne blanche. Il a eu droit à l'absence d'éclairage sur son VTT, de catadiope, de sonnette et de vêtement fluo, mais heureusement sans PV.

EX8-94 était malade (crève en cours) et loin d'être à 100%. Pas de bol, cela a démarré assez vite sur la piste, avec l'arrivée d'un cinquième élément, qui ne faisait pas partie de la Horde, dans nos roues. C'est donc avec les poumons en feu qu'il est arrivé au parc de Champs, s'interrogeant sur un éventuel retour anticipé, mais l'envie de rouler avec la Horde était plus forte et il a décidé de poursuivre avec nous.

A la chocolaterie, nous avons enlevé une épaisseur car il ne faisait vraiment pas froid. Un peu plus loin, pour prendre le pont afin de passer de l'autre côté de la Marne, Ned a voulu tester une nouvelle montée impossible et alors, qu'on ne le voyait pas, est tombé une nouvelle fois (une chute par sortie en 2012, à ce rythme, Mar2kfait a du souci à se faire pour son record ... quoique ...).

Nous avons ensuite suivi le bord de Marne jusqu'à Lagny. Jusque là, pas trop de boue, malgré les pluies de la veille. Après une pause Gerblé, nous avons poursuivi par le sentier le long de la Marne, un peu plus glissant, puis le sentier des statues avant d'arriver à l'écluse de Chalifert où nous avons fait une halte commémorative de la gamelle culte de EX8-94 (près de 690 vues sur Pinkbike à ce jour).

Après cet instant d'émotion, nous avons passé l'ancienne voie ferrée pour prendre un sentier connu de Ned, toujours au bord de Marne. Comme c'était un sentier à la Ned, il y avait quelques surprises au milieu, notamment pas mal de troncs d'arbre en travers. Au bout de ce chemin, la boue s'est amplifiée et est devenue très collante. C'est là, sur le chemin dans les champs, alors que cela chassait pas mal et que nous étions tout passés involontairement en pneu de 2,5 (avec la boue), que j'ai crevé de l'arrière, imité aussitôt par Flocycle, de l'arrière également, mais aussi de l'avant, sauf qu'il ne s'en est aperçu qu'au moment de repartir après la réparation de l'arrière. Pourquoi faut-il toujours crever au moment où les pneus sont les plus crottés et où il faut se salir un max pour les déjanter ?

En plus, il a fallu qu'on crève à un endroit où il y avait un vent terrible qui nous a vite gelé. Pas bon pour EX8-94 qui était malade, rappelons le. Pas bon non plus la reprise à froid avec la seule grosse montée de la sortie. EX8-94 y a vraiment craché ses poumons et perdu le souffle. Pour couronner le tout, en haut, c'était un immonde bourbier glissant et quasiment impraticable sur le vélo (ma batterie de caméra a rendu l'âme juste au début, dommage). 

Entre la triple crevaison (et notre stock de chambres à air fortement à la baisse, rendant toute autre crevaison un peu plus problématique), la boue et la fatigue de EX8-94, nous avons décidé de ne pas faire la petite boucle sous le viaduc et de prendre le chemin du retour. Là, loin de nous reposer, nous avons eu droit à un bon vent dans le nez comme on les aime, histoire d'achever un peu plus EX8-94. Dans ces cas là, il faut prendre son mal en patience, tout en moulinant pour ne pas trop s'user. Le retour a donc été long et guère passionnant, mais après que Flocycle nous ait laissé pour finir un peu plus vite jusqu'à chez lui, nous avons fini par atteindre Bry. Il était temps, mon estomac commençait à réclamer son dû, normal il était 13h20 quand je suis arrivé à la maison.

Au final, une sortie sans grosse difficulté, mais assez éprouvante entre la boue et le vent. Néanmoins, ce n'est encore pas avec cette sortie au faible dénivelé que Ned va parfaire son entraînement pour l'Hivernale.

Distance : 55 km pour les bryards, 67 km pour Ned et 72,5 km pour Flocycle

D+ : très faible

Chutes : 1 pour Ned

Video caméra embarquée Jihem

 

 

CR de Flocycle

Décidé un peu tard à me lever ce dimanche, je me suis motivé, sachant que je ne pourrais rouler en VTT pendant plusieurs week-end.

  RDV fixé à Bry à 8h30, avec Jihem, Ned et EX8-94. Parti de chez moi dans les temps mais juste quand même, mon trajet fut perturbé par une rencontre fort désagréable juste après le pont de Joinville avec... une voiture de police!  . Je venais de couper une ligne blanche juste devant eux, alors ils se sont donnés à coeur joie pour me casser les ....  . Faut bien qu'ils s'occupent à 8h du mat' les pauvres. Alors,   1) je n'avais pas de gilet jaune. 2) Je n'avais pas de lampes. 3) Pas de réflecteur sur les roues..etc. Enfin bon, 2 min plus tard les lumières de Joinville s’éteignaient, il faisait OFFICIELLEMENT jour...  . Bref, ils me saoulent 10min, me parlent de main courante etc...et VOILA j'arrive, même si j'ai bourriné, 10min en retard au RDV à Bry! Heureusement, les températures étaient plus clémentes que la semaine dernière, mes compagnons n'étaient pas frigorifiés.

Nous avons ensuite longé la Marne pendant un bon bout de temps, évitant quelques passages boueux (pour le moment!). Suite de la sortie sur des chemins vaseux puis très vaseux puis TROP vaseux!! 

Arrivés à mi parcours vers Chalifert, Jihem (1) et moi (2) avont subi un assaut non identifié sur nos pneux. Pendant ce temps, le vent se levait, et ça commençait à cailler. On est reparti par une bonne côte suivie d'un bon paquet de boue. Là, il a été avisé de revenir soit par du goudron soit par des pistes plus sèches. 

A 20km de la maison, alors qu'il se faisait un peu tard et que EX8-94, diminué par des bronches infectées, commençait à connaitre un ptit coup de mou, j'ai accéléré pour rentrer seul à fond les ballons.

Bilan: 72.5km, 3h17 de roulage effectif.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories