Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 12:17

 

Ce matin la Horde sauvage canal historique (Raph étant parti du côté du Mont griffon avec quelques potes), avec Azimut, Petitdragon et moi, doté d'un nouvel élément Mar2kfait, et quel élément (cf la suite), était partie pour faire la boucle Azimut à l'envers, sauf que, une fois dans la forêt de Notre-Dame, à la vue d'un single qui nous tendait les bras nous avons quitté l'itinéraire classique, pour finalement de single boueux en single boueux, faire un tout autre circuit.

L'un de nous (doté d'un pseudo faisant croire qu'il a le sens de l'orientation ) a eu beau jaser sur le fait que nous étions perdus, il a fallu qu'il se rende à l'évidence quand nous sommes sortis de la forêt de Notre-Dame, pile poil où il fallait à La Queue en Brie (il a fallu quand même voir le panneau La Queue en Brie pour qu'il accepte l'évidence ). Je crois que l'on va bientôt devoir échanger nos pseudos si cela continue .

Revenons au nouvel élément, un ch'ti gars bien sympa, qui dès la première sortie a réussi l'exploit de détrôner Raph en tant que cascadeur vedette de la Horde sauvage, en pulvérisant son record de chutes en une seule sortie qui était de 3. Le nouveau record est maintenant de 5 .

Raph, tu sais ce qu'il te reste à faire la prochaine fois ! La concurrence va être acharnée. Il faut dire que ce matin dans la gadoue, sans pneu boue et avec des nouvelles pédales automatiques, Mar2kfait avait réuni les conditions pour se faire adopter illico par les membres de la horde sauvage qui n'en demandaient pas tant.

Raph, pendant ce temps là, poursuivait sa série de serial destroyer en cassant 2 rayons après avoir déjà pété les 2 freins dans une même sortie, peu de temps avant. Trop fort !

Arrivés au Bois St Martin, avec Mar2kfait nous avons pris au plus court pour rentrer, impératif horaire oblige, tandis qu'Azimut et Petitdragon, avec son style toujours aussi aérien dans les passages difficiles , poursuivaient sur l'itinéraire classique.

Au final, 60 km pour moi et 65 km pour Azimut et Petitdragon.

 

Video caméra embarquée Jihem :

 Video caméra embarquée Petitdragon :

 

 

 

Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 11:48

CR de Petitdragon, seul représentant de la Horde à l'Hivernale et sa fameuse descente la Aie aie aie soleil qui aliment les bétisiers de chutes en VTT tous les ans.

Quelle putain de rando cette hivernale: 95% de singles, 20 % de montées raides à y laisser ses tripes, 30% de faux plats, 30% de descentes de la mort qui tue, 20% de descentes très techniques … un programme de ouf !


A la moitié du chemin je commencais à accuser le coup dans les montées, au 3/4 j'étais bien atteint, sachant que les montées les plus raides étaient dans le dernier quart final, je vous laisse imaginer l'état des troupes (je n'étais pas -de loin- le plus fatigué). Grace au programme soutenu des derniers randos et en particulier celle de la semaine dernière, j'etais mieux préparé que la plupart des gars que j'ai croisé, à ma grande surprise, même usé j'ai réussi à monter la plupart des côtes sur le VTT, chose que je n'avais pas pu faire l'an dernier.


Et les descentes en single bien techniques miam miam … on en a eu à la pelle et comme les départs étaient faits par vague de 4 à 5 gugus, il y avait très peu de bouchon ce qui permettait de se lâcher.
Je me suis même permis de descendre la aie aie aie soleil … et j'ai réussi à la passer sans mettre pied à terre, c'est vraiment surfait ce truc !

Nan mais sérieux, la Aie aie aie, ça fait peur vu d'en haut, vu d'en bas ... mais pas tellement dedans !
En plus il y avait du sable fin jusqu'à la moitié de la roue sur certaines traces, autant dire que mise à part l'enfoncement de la roue avant (qui se contrait bien en mettant bien le ventre au dessus de la selle), il n'y avait pas vraiment de difficulté, le sable freinant pas mal la descente et au pire amortissant très bien la chute du biker.

Video caméra embarquée Petitdragon :

 

Repost 0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:43

 

Ce matin, sortie avec Azimut puisque PetitDragon faisait l'Hivernale et Raph s'occupait de sa fille malade. Et ce matin, pour être humide, c'était humide, d'ailleurs cela a changé nos plans.

Après un départ laborieux où le couscous et les pâtisseries marocaines de la veille se sont faits sentir dans la montée de l'Hôpital Sainte Camille (j'ai bien dû prendre 3 kilos la veille !), la rencontre avec un chevreuil en bord de chemin au Bois St Martin et un single à Markitos bien détrempé (cf début video); j'ai retrouvé Azimut qui n'avait pas mangé de couscous mais n'avait par l'air mieux.

Vu les conditions (terrain très boueux + petite pluie fine), nous n'étions plus très chauds pour les bords du Réveillon, d'autant qu'Azimut avait croisé une rando du côté du Mt Griffon, donc on risquait de ne pas être trop tranquilles.

Direction Ozoir la Ferrière via les Marmouzets (descente de la butte, sans neige cette fois, cf video), puis GR (cf video) avant de passer vers le golf de Lesigny où le chemin agricole était très boueux, comme prévu (cf fin de la video).

Après Ozoir, direction Roissy en Brie où mon dérailleur (la même pièce) s'est encore bloqué, alors qu'Azimut avait eu une alerte du même style, peu de temps avant. Décidément, ce X9 est très fragile et n'aime pas trop la boue (dommage pour aujourd'hui) ! Du coup, avec Azimut on va tenter la manip de Petitdragon pour se passer de cette foutue pièce sans roulement qui se grippe aussi facilement. Gonflaga !

Une nouvelle fois, j'ai du appeler la cavalerie (damned, c'est pire que rentrer à 14h30 !) qui s'est perdue en chemin (qu'est-ce que j'disais !) du côté de Jablines (tout faux), avant de me retrouver à la gare de Roissy en Brie (ouf !) que j'avais réussi à rejoindre difficilement et où les djeuns mataient mon Shamann avec un air pas très catholique comme dirait l'autre (je connaissais pas mais c'est un peu la zone là-bas).

De son côté Azimut a fini seul par la route pour un total de 60 km.

Voilà quelques souvenirs boueux :

 

Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 18:42

 

Après une sortie avortée la semaine précédente au bout de 17 km (avec appel de la cavalerie pour rentrer) due à une roulette de dérailleur bloquée, le Shamann est parti en révision et c'est le Lapierre qui a fait son retour.

Etaient présents : Raph (en partie seulement car RV à 12h), Azimut et Petitdragon.

L'objectif premier était de travailler le foncier et les côtes pour préparer Petitdragon à l'Hivernale la semaine prochaine et le reste de la troupe à la Jean Racine (en avril, peut-être si on reprend la forme).

Début au parc de Champs avec la descente des bosses (cf video), puis bords de Marne après la chocolaterie Nestlé et une nouvelle figure de Raph (cf video), puis enchainement de côtes entre Gouverne et Guermantes (demi-tour pour Raph) avant de poursuivre dans la forêt de Ferrières avec la (re)-découverte d'un spot dans une ancienne carrière de sable jaune qui cette fois était un peu sous la neige avec d'énormes flaques gelées. Exploration des différentes bosses alentour avec des descentes difficiles (ornières, boue, pente) où j'ai fait un joli saut par-dessus le guidon (cf video). Autant j'ai réapprécié le Lapierre pour ses qualités de rouleur, autant j'ai regretté le Shamann en descente, pour sa stabilité et son impression de sécurité.

64 km pour moi et pas une seule douleur (l'achat d'un coussin en fer à cheval semblerait-il être de nature à réduire la tendinite ?), et  ... 88 km pour Azimut et Petitdragon jusqu'à Créteil !

Photo des 2 cameramen :avec les caméras sur le casque :

Cineastes.JPG

Video caméra embarquée Jihem (la caméra n'étant encore pas bien réglée, il y a eu pas mal de séquences à la poubelle)

 

Video caméra embarquée Petitdragon :

Repost 0
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 18:49

Pour cette sortie avec Raph, inauguration de la caméra embarquée Camsport Nano reçue dans la semaine :

Cam-Nano-Sport.jpg

Toute petite, elle pèse 22 g mais embarque une carte SD 4 Go, de quoi enregistrer 75 mn. Fixée au casque par des scratchs, elle permet donc de filmer en caméra embarquée. Difficulté : pas d'écran de contrôle, donc positionnement délicat pour avoir une visée correcte.

Effectivement à l'usage, il s'est avéré que mon règlage était trop vers le bas et trop à gauche, donc une grosse partie de l'enregistrement est passé à la poubelle, sauf, et c'est le principal, une cascade de Raph sur un pont en bois (pour une fois que ce n'est pas moi !) avec une roue avant qui est partie en glissade et un rattrapage acrobatique pour ne pas tomber dans le ruisseau !

Sinon, sortie épuisante dans la boue très collante du GR de la forêt de Ferrières (48 km).

 

 

Repost 0

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories