Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:23

Participants : Bbanpc, Ned

CR de Ned

Pour la derniére sortie de l'année 2012 de la horde, on ne pouvait pas aller ailleurs que sur Fontainebleau et le temps fût au rendez vous... mais pas les sangliers, certains blessés (attention, un cochon blessé, c'est très méchant  ) d'autres occupés à d'autres tâches ou repartis dans d'autres régions (lâcheurs  ). Le seul a répondre présent fut bbanpc.

Le rdv était donné à 8h32 devant mon hôtel, bbanpc m'attendait sur le bord du trottoir et on chargea les bikes pour prendre la direction de Bleau. 

Arrivée sur Bleau vers les 9h30 (là, on était pile poil sur le parking du départ, on avait décidé de faire la trace de roro) mais, par contre, c'est une trace très dure à suivre sur le Dakota, la trace se recoupe sans cesse, alors vous pensez bien que l'on s'est paumé pas mal de fois ... comme d'habitude, me direz vous, quand c'est ned qui guide. Pas de gamelle à signaler, il est vrai qu'à un moment, j'ai voulu monter sur un une ptite pierre qui était sur mon chemin et je me suis arrêté net, quand j'ai commencé à basculer sur le côté gauche et bien bbanpc était là  ...

Il faut dire que j'en ai chié sur la fin, ça faisait presque un mois et demi que je n'avais pas roulé ... Mais bon, la récompense c'est qu'il y avait une ptite binouze à la fin (merci bbanpc) et c'est toujours un plaisir de rouler sur Fontainebleau ...

Les chiffres de la sortie :

685 m de d+

33 km

3h15 de déplacement

Plus d'une heure de pause (casse croute du midi compris )

Vidéo caméra embarquée Ned :

Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:11

Participants : Lasouque, Markitos, Pitufo

CR de Lasouque :

Ce matin, entre deux cartons, c'était définitivement ma dernière sortie en RP et à Bleau, la der de la der... Et j'ai pris beaucoup de plaisir avec les deux loustics que sont Markitos et Pitufo! J'ai aussi vraiment pu constater les progrès réalisés depuis maintenant deux ans que je roule... là ou je ne passais pas (même en rêve) en tout suspendu, je passe sans trop réfléchir en semi-rigide et en Singlespeed (32*16)! Et pourtant ce matin c'était vraiment freestyle avec les rochers bien humides...

Petite sortie (Fallait que je rentre tôt donc entre 20 et 23 km, 500m D+)... mais une grande partie de rigolade et de bon ride!

Au bilan, une belle figure artistique pour moi avec la pédale qui est restée bloquée derrière un rocher (dans le même style que mon OTB lors d'une de mes premières sortie à Bleau) qui devrait bien me placer dans le concours de la figure de l'année 2012, une patte de dérailleur pour markitos qui est rentré en singlespeed (ou parfois en zerospeed) et quelques rayures sur le nouveau joujou, le SWORKS, de Pitufo.

Merci les amis pour ces bons moments passés ensemble sur les singles et à bientôt dans mon pays, le sud ouest! Vous serez les bienvenus pour découvrir le terrain de jeu des XCrosseurs!

Vidéo caméra embarquée Markitos :

Repost 0
Published by Lasouque - dans VTT 2012 Ile de France
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 22:00

Participants : Jihem, Markitos, Raph

Tout a commencé ce matin, très tôt, dans le froid et on s'est tous les 3 demandé pourquoi on s'était inscrit en plein hiver et pas en été (avant de nous souvenir que l'idée venait de Markitos  :D ).

Les routes étaient blanches, avec des flaques gelées (il faisait -2° en arrivant) et le lever de soleil coloré nous a offert de jolis paysages, avant d'arriver en pôle position à Buthiers. On a même appelé Marianne (la monitrice) car on pensait s'être trompé de point de RV, mais non, tout le monde est arrivé doucement, vu de l'état des routes.

Finalement, nous étions 8 dans le groupe avec Marianne en monitrice et Krevette en renfort le matin. Groupe très disparate avec un pur crosseux en SR Cannondale qui fait de la compét en coupe de France, des jeunes au profil plus freerider, et d'autres gars plus dans notre style.

Arrivée remarquée de Philippe, avec ses pédales autos, qui s'est étalé sur le parking en arrivant, les pédales restant coincées. Du coup, changement de pédales pour des plates, plus adaptées, comme demandé sur le bulletin d'insciption. CQFD.

Après distribution des protections, on attaque une petite montée avant de rejoindre le premier terrain d'exercices autour de l'équilibre, seul, à deux, puis les jambes contre le guidon, sans les mains ... si, si, je ne le sentais pas, mais on a tous réussi, finalement.

La deuxième série d'exercices concernait les franchissements , au-dessus d'un (petit) tronc d'arbre, avec d'abord lever de roue avant (déjà, on s'est aperçu que l'on n'utilisait pas la bonne technique et qu'habituellement on compensait avec nos pédales autos), lever de roue arrière (j'avais jamais fait et encore moins avec des pédales plates, mais cela a marché avec les bons conseils des moniteurs, avec mention spéciale pour Raph bien inspiré), puis les deux roues en même temps, puis la roue avant et la roue arrière, puis tentative de bunny-up (à retravailler car on y est pas du tout).

On a poursuivi par du franchissement de rocher, technique enduro en enroulé, avec des rochers de plus en plus grands et de plus en plus verticaux, surtout le dernier que je n'imaginais même pas franchissable et que j'ai passé au 3ème essai, alors que cette fois la mention spéciale allait à Markitos avec 2 refus d'obstacle terribles, se finissant presque en OTB contre le rocher. A propos d'OTB, Raph en a fait un beau en descendant un rocher très pentu avec une petite cassure en bas et surtout un passage étroit derrière entre un rocher pointu et un arbre que Raph a frôlé dans sa figure. Raph avait déjà ouvert son compteur de chutes avec une gamelle dans les racines, juste avant. Après avoir hésité, j'ai finalement réussi à descendre plusieurs fois ce rocher que d'habitude j'aurais fait à pied.

On s'est pris ensuite une bonne petite descente avec du sable des racines et une bonne marche avant de rejoindre l'auberge pour une pause bien méritée. Repas sympa où l'on a plus fait connaissance et où l'on s'est réchauffé également. Du coup, le retour au froid pour la reprise a été très dur, surtout avec le cassoulet dans le bidou, pour moi (c'était pour me venger de Markitos et de ses dégazages sauvages à la tartiflette (Pitufo, on ne te remercie pas sur ce coup là  ;)  :lol: ).

Nouvel échauffement pour remettre la machine en marche, puis un des participants (avec un bel Ibis) a crevé. Réparation difficile car le pneu tubeless ne sortait pas (il a fallu de la bombe anti-crevaison plus un nouveau produit, sorte de colle externe pour en venir à bout).

L'après midi a été consacré aux virages en descente, avec une petite descente sympathique enchaînant virages à gauche et à droite. Là aussi, on s'est aperçu que notre technique n'était pas vraiment au point en fait, et notre allure de bûcheron du départ, s'est transformée en allure plus coulée sur la fin. A force de descendre et donc de remonter, on a fini par être un peu rincé, mais on est allé mettre cela en pratique dans une descente sympathique avant de finir par 2 franchissements plus sérieux que nous avons zappé Markitos et moi (fatigués tous les deux, on ne les sentait pas), tandis que Raph passait le premier. Un jeune du club qui nous accompagnait l'après-midi, nous a fait une démo de saut de rocher sympathique mais pas encore à notre niveau.

A 16h30 retour aux voitures, après une journée bien remplie, riche en enseignements, qu'il va falloir essayer de mettre en pratique maintenant, avant de revenir peut-être au printemps pour un stage de perfectionnement.

Si vous hésitiez à venir, pensant ne rien avoir à apprendre, je pense sincèrement que c'est très bénéfique quel que soit son niveau (il y avait des niveaux différents dans le groupe et chacun y a trouvé de l'intérêt).

Je suis mort,  j'ai mal partout, le cou, les épaules, les bras, les poignets ... mais je suis bien content de ma journée !

Vidéo promo pour ce stage de pilotage organisé par Variation Tout Terrain :

 
Vidéo promo pour les 10 ans de Variation Tout Terrain :
Repost 0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 19:48

Participants : Jihem, Petitdragon999, Raph

Ce matin, en allant acheter le pain, je remarque que le bitume est bien luisant. Effectivement, il a plu hier soir et gelé cette nuit, du coup, c'est un peu la patinoire. En rentrant, je préviens vite les copains de faire gaffe, ça glisse !

Un peu plus tard, je retrouve Raph puis Petitdragon au RV à Bry. Petitdragon confirme que c'est très glissant, il s'est fait quelques frayeurs en venant.

On regarde un peu mes pédales au départ, pour voir s'il y a moyen de les débloquer en prévision du stage de pilotage de la semaine prochaine, mais non, je ne suis pas le seul à échouer, c'est vraiment grippé. A voir peut-être avec Yoyo, s'il a de quoi chauffer ? A propos de chauffer, nous, on a besoin de se réchauffer donc on repart, on prend le canal où c'est un peu boueux. Le paysage est vraiment chouette avec la brume et le soleil qui se lève.

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0043.jpg

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0044.jpg      

Arrivés à la passerelle, on a du mal dans un premier temps à la monter ... car la roue arrière patine méchamment, le dessus est très glissant (les piétons s'agrippent aux rambardes) et l'on aborde donc la descente en spirale avec la plus grande prudence. Dès les premiers freinages, cela chasse ... heureusement la partie en spirale est bétonnée et donc un peu moins glissante, ce qui nous permet d'arriver en bas au ralenti, mais sans encombres.

Dans le parc de Champs, on grimpe sur les côteaux, où il y a un peu de boue et une mauvaise adhérence, on est donc toujours bien dans un sport de glisse, et c'est confirmé à la descente, où l'on roule sur des oeufs (j'ai bien failli me faire piéger en bas et aller contre un arbre, le vélo ne voulant plus tourner ...).

On rejoint la chocolaterie et Petitdragon s'engage le premier sur la passerelle en bois (j'aime pas les passerelles en bois quand ça glisse, déjà 6 chutes dessus à mon actif) alors que depuis le haut on voit que la partie centrale est toute blanche ... Le début de descente est Ok, mais dès le premier coup de frein, cela part un peu dans tous les sens, jusqu'à la partie centrale. Au moment de remonter, Petitdragon a perdu de son élan et au tiers de la grimpette, la roue arrière se met à patiner. Il faut poser pied à terre ... mais c'est du bois ... et c'est glissant, donc petite glissade en arrière, rattrapage de la rambarde et du vélo et c'est tant bien que mal, le vélo d'une main, la rambarde de l'autre, que Petitdragon rejoint l'autre côté de la rive. Bon ben, nous, on va faire le tour, alors !

On fait signe à Petitdragon de nous retrouver à la jonction plus loin et on part par la route ... sauf que l'on ne retrouve pas Petitdragon. Il a du rater l'arrivée de notre chemin et doit être un peu plus loin, mais non, on ne le retrouve pas. Je l'appelle et tombe sur le répondeur, pas de bol. On décide de faire marche arrière et de voir s'il n'est pas tombé sur les autres passerelles. En chemin, je m'arrête pour quelques photos, tandis que Raph poursuit.

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0046.jpg http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0045.jpg 

Pour vous dire combien on l'a cherché partout, je suis même tombé sur un coin à champignons :

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0047.jpg

On a quand même fini par le joindre au téléphone et il était beaucoup plus loin ! On s'est donc retrouvé au pont qui traverse la Marne et en revenant, il en a profité pour se prendre une petite gamelle dans un virage traitre à l'ombre, donc encore gelé.

On a retrouvé Petitdragon, yeah !   

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0048.jpg 

On a poursuivi jusqu'aux étangs de Bussy, toujours en travaux, mais cela passe quand même, mais avec beaucoup moins d'eau que d'habitude sur le premier étang (ils ont dû l'assécher pour les travaux). On a fait le tour habituel jusqu'en haut, avec la pause officielle de la Horde sur le banc, avant de redescendre, toujours prudemment à cause du sol gelé. Mais, c'est d'abord un chien qui a perturbé Raph, et oui ce dernier (le chien, pas Raph) s'est mis à me suivre dès que je suis passé, normal, je suis l'ami des chiens (mais attention, l'inverse n'est pas vrai ...), obligeant Raph à quelques manoeuvres pour l'éviter. C'est ensuite, la descente le long des marches qui a été un peu rock'n'roll pour Petitdragon et Raph, car en glissant, ils se sont retrouvés à moitié dans l'ornière et à moitié dans les marches, mais belle maîtrise. De mon côté, j'ai maîtrisé la trajectoire dans l'ornière, mais j'ai encore fait un tout droit en bas.

Rien à dire sur la suite aux étangs, c'est toujours aussi agréable, mais il fallait être vigilant ... ce que n'a pas  fait Raph, un peu plus loin, sur la piste cyclable après la Francilienne. Alors qu'il nous avait dépassé telle une fusée, voyant qu'on ne suivait pas (désolé Raph, avec l'âge, le début de crève que je traîne et le froid, j'étais un peu diesel ce matin), Raph a voulu se retourner et là, boum badaboum, au sol en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, la roue avant n'ayant pas aimé l'angle pris sur ce verglas ... Heureusement pas de dégats ni pour le vélo ni pour le bonhomme.

Le retour a ensuite été tranquille sur la piste cyclable, sous un beau soleil mais avec toujours des températures fraîches (on a gardé nos 4 épaisseurs tout le long et j'aurais supporté sans problème les sur-chaussures, comme Raph).

Statistiques

Distance : 42 km pour moi donc plus pour les autres

Moyenne : 17,36 km/h 

Chutes : 1 pour Petitdragon, 1 pour Raph

Repost 0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 19:58

Participants : Bbanpc, Jihem, Lasouque, Ned

Après un mois d'octobre pluvieux et un peu malade où j'ai très peu roulé (37 km), c'était ma première sortie de novembre, vacances obligent. Autant dire que la forme est plus que moyenne ce matin.

A 8h30,  RV à Bry où l'on retrouve avec plaisir Lasouque qui a très peu roulé avec nous cette année, depuis qu'il s'est mis intensément au trail. Bizarrement, nous sommes tous les 4 en semi-rigides aujourd'hui, enfin, pour Lasouque, c'est carrément du tout rigide, avec une fourche en test avec 0 mm de débattement  (pour tout dire, il essaye de rouler avec un vélo dépouillé à l'extrême ... et moi j'attends de voir la prochaine étape ... sans la chaîne ou les freins !).

On débute par le canal et les premières flaques de boue, alors qu'une compétition d'aviron a lieu entre les deux écluses, neutralisées pour l'occasion.

On rejoint Chelles pour monter au fort par La Montagne (si, si, c'est le vrai nom). Pour Lasouque, qui a pris son titane en single-speed, c'est danseuse obligatoire. Heureusement qu'il a pris du mollet, le minot, et du coup, il nous lâche tandis que nous moulinons (on profite de tous les pignons, nous ...).

On poursuit par Montfermeil et la côte bitumée de l'hôpital, histoire de faire un peu de D+, avant de rejoindre la forêt de Bondy, où, à nouveau, cela monte, mais cette fois dans la boue. Difficile de tenir sur le vélo par moment. On s'arrête pour la pause au cabanon habituel (site de pause officiel de la Horde ... labellisé par Jihem) .

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0031.jpg

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0032.jpg http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0033.jpg

Après nous être sustentés de nos produits dopants habituels, on reprend le chemin en sens inverse, pour une descente rock'n'roll dans la boue, avec quelques branches glissantes ... bien cachées sous les feuilles. Surprise !!! Pas de gamelles, mais c'était un peu chaud.

Après un petit passage par la montée impossible ... plus vraiment impossible puisque Lasouque et Ned la réussisse (même pas essayé, j'ai eu la flemme), on remonte sur Montfermeil avant de faire un tour à l'arboretum où dans l'ordre, j'essaye de prendre en photo les hordeux en train de faire des jumps, mais ils vont trop vite, je les rate une fois sur deux  , un type nous branche et nous racontre sa vie d'ancien patron de club VTT/cyclo-cross, nous nous retrouvons dans une flaque/mare en bas de la descente en dévers avec les ronces.

http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0034.jpg http://i40.servimg.com/u/f40/17/10/14/79/dsc_0035.jpg

A la sortie, on attaque par une nouvelle montée pour rejoindre le chemin d'accès aux anciennes carrières de Gagny. C'est bien gras et glissant et surtout parsemé de troncs d'arbre en travers du chemin et très très glissant dès qu'on pose un pneu dessus, sans compter la végétation qui a bien poussé (j'apprécie le cuissard long). Le passage bien pentu et sinueux pour descendre de la falaise est toujours aussi fun, même s'il passe tout en glisse aujourd'hui. Le terrain est pas mal épuisant, et il faut porter régulièrement pour enjamber les arbres.

On arrive enfin à la grotte ... malheureusement complètement dégueulassée par des gros gorets (non, non, rien à voir avec notre horde de marcassins).

Le retour se fait à travers Gagny puis le long du canal, toujours aussi boueux.

Petite sortie pour moi depuis Bry, avec 34 km (ce n'est pas cela qui va améliorer mon kilométrage annuel, en deçà de 1000 km par rapport aux années précédentes), mais quand même 440 m de D+. Suffisant pour une reprise, vu le terrain.

Statistiques :

Distance : de 34 km pour moi depuis Bry à 50 km pour Lasouque

D+ : 440 m pour moi et 500 m pour Lasouque

Chute : petite gamelle, à l'arrêt, de Lasouque, la chaussure n'ayant pas déclipsé 

 

Vidéo caméra embarquée Ned :

Repost 0

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories