Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 21:09

Vous habitez dans le Val de Marne, vous faites du VTT, vous suivez ce blog et vous avez envie de venir rouler avec nous ?

Alors c'est le moment de nous rejoindre sur notre nouveau forum :

http://hordesauvage94.forumactif.org/

Repost 0
Published by Jihem - dans Divers
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 22:10

Ce soir, décidé, je me lance dans une petite sortie nocturne d'entraînement, au sec, dans mon sous-sol.

Sur les conseils de l'ami Flo, j'enfile un cuissard court et me contente d'un T-shirt manche courte, et c'est parti, direction le sous-sol.

Empruntant le vélo de ma fille, je remonte un peu la selle, et hop, je monte sur le home-trainer.

J'avais prévu de rouler au rythme de Within Temptation ... mais il n'est pas encore chargé sur le baladeur, pas grave, je pars sur Pelle K, un petit groupe norvégien de Power Metal épique. Je pose le baladeur sur le congélateur, mon petit carnet pour noter les morceaux (ben oui, j'ai du mal à ne faire qu'un seul truc à la fois), et en synchro avec la musique, je démarre doucement, sur une intro médiévale, à la flûte.

Le premier kilomètre est donc tranquille, échauffement à 14-15 km/h. Dès le deuxième km, j'augmente la cadence pour passer à 20 km/h puis 25 km/h au troisième. Il commence à faire bon, finalement, même pas froid en T-shirt dans le sous-sol pas chauffé.

N'ayant pas de programme réfléchi comme Flo ou Lasouque, je m'invente une alternance, un km à 25 km/h, un km à 30 km/h, jusqu'au 9ème km. Cette fois, la machine commence à chauffer, et je regrette de ne pas avoir suivi le conseil avisé de Flo de prendre une serviette tellement je commence à bien ruisseler.

Je change d'accompagnement et passe sur Power World, un bon groupe de métal allemand. C'est du lourd et j'augmente la cadence pour rester constamment sur du 30 km/h. A un moment, poussé par la double grosse caisse, j'accélère et je monte jusqu'à 40 km/h. Le chat devient fou à son tour et traverse le garage dans tous les sens en courant. Je me calme un peu, car je sue à grosses gouttes et une flaque commence à se former sur le vélo, mince, si ça continue, va falloir que je m'arrête pour mettre les Medusa !

Je poursuis avec des km à 30 km/h et des km à 35 km/h. La machine tourne bien. Soudain ma femme traverse devant moi, argh, mais bon, je l'évite ... mais pas la porte du congélateur qu'elle ouvre et que je tape du genou, sans mal heureusement.

Je me fais ensuite un 19ème km autour de 36-38 km/h, mais mince, toujours pas moyen de rattraper la voiture qui est devant moi dans le garage, je ne gagne même pas un mètre !

Je relâche enfin pour le dernier kilomètre pour un petit retour au calme. Je finis donc les 20 km qui étaient mon objectif, bouclés en 45' soit 26,7 km/h de moyenne. Pas mal pour un début, surtout que je n'ai pas le sentiment d'avoir forcé. Par contre, j'ai quand fini trempé de chez trempé, la prochaine fois, va falloir prévoir et la serviette et la boisson qui va bien (euh, oui, je n'avais rien pris ... un vrai chameau !)

Repost 0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 21:44

La semaine dernière, mardi pour être précis, j'ai reçu un appel téléphonique : "Bonjour, c'est David, tu peux passer au magasin, il est prêt." C'était Dada, alias David de Mountain Biker Paris qui m'annonçait que mon dernier joujou était enfin disponible et prêt à rouler. Le jeudi précédent je lui avais commandé un Specialized Camber Comp Carbon en 29" ... d'ailleurs les Camber n'existent qu'en 29".

Mercredi juste après le boulot, je me précipite au magasin pour récupérer le "précieux" ... c'est un Test Bike, d'où sa couleur noire et rouge, en lieu et place du noir et blanc des modèles catalogues. Il est tout neuf et n'a jamais roulé.

J'ai demandé à ce que mes freins XT soient montés dessus à la place des Avid Elixir, ainsi que ma tige de selle télescopique.

Dès le soir même je suis allé testé le bestiaux au Mont Griffon avec Pitufo et son Stump 29". Les premières impressions furent très bonnes. Il est joueur, certes moins que le Stump d'Alex mais presque autant que mon Stump 26". Il est vif en relance, il ne demande qu'à envoyer. Il est très stable en descente, un rail. Par contre je me suis fait surprendre par sa maniabilité réduite comparé au 26", il tourne moins bien et le cintre est large ... Ce n'est qu'une question d'habitude à prendre. De toute façon le Griffon n'est pas le meilleur endroit pour tester le potentiel du vélo, un essai à Bleau sera plus adéquat.

Avec Pitufo nous décidons de rentrer chacun chez soi assez rapidement, nous nous faisons bouffer par des hordes de femelles en chaleur ... les moustiques sont de sortie et nous assaillent sauvagement.

 

Un nouveau 29' pour Markitos
Un nouveau 29' pour Markitos
Un nouveau 29' pour Markitos
Un nouveau 29' pour Markitos
Un nouveau 29' pour Markitos
Un nouveau 29' pour Markitos

Le test à Fontainebleau

Repost 0
Published by Markitos - dans Divers
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 19:54

La Gopro 3 fraîchement achetée permettant de faire du timelapse (animation vidéo à partir de photos prises à interval régulier), j'ai procédé à quelques essais.

Premier essai en prenant une photo toutes les 2 secondes, la Gopro étant posée sur un mini tripod Xsories avec l'adapteur pas de vis Gopro :

deluxe-tripod-gopro

 

Afin de rendre cela un peu plus dynamique, j'ai choisi l'accessoire Camalapse 3 qui permet de faire des timelapses panoramiques.

En fait, il s'agit d'un minuteur rotatif, équipé d'un pas de vis standard, permettant de faire un panorama de 360° en 1 heure, 180° en une demi-heure et 90° en un quart d'heure. Là encore, il faut l'adaptateur Gopro pour les pas de vis.

Photos du Camalapse :

camalapse-1.jpg camalapse-2.jpg

Avec la Gopro dessus :

camalapse-et-Gopro.jpg

Et maintenant voyons le résultat avec un petit film contenant 3 timelapses, un statique et 2 panoramiques, à des vitesses différentes.

Reste plus qu'à aller tester cela à la campagne avec un paysage dégagé plus sympa, car là en plus, je ne pouvais pas faire mieux que 180°, et encore ...

Repost 0
Published by Jihem - dans Divers
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 22:00

Participants : Jihem, Markitos, Raph

Tout a commencé ce matin, très tôt, dans le froid et on s'est tous les 3 demandé pourquoi on s'était inscrit en plein hiver et pas en été (avant de nous souvenir que l'idée venait de Markitos  :D ).

Les routes étaient blanches, avec des flaques gelées (il faisait -2° en arrivant) et le lever de soleil coloré nous a offert de jolis paysages, avant d'arriver en pôle position à Buthiers. On a même appelé Marianne (la monitrice) car on pensait s'être trompé de point de RV, mais non, tout le monde est arrivé doucement, vu de l'état des routes.

Finalement, nous étions 8 dans le groupe avec Marianne en monitrice et Krevette en renfort le matin. Groupe très disparate avec un pur crosseux en SR Cannondale qui fait de la compét en coupe de France, des jeunes au profil plus freerider, et d'autres gars plus dans notre style.

Arrivée remarquée de Philippe, avec ses pédales autos, qui s'est étalé sur le parking en arrivant, les pédales restant coincées. Du coup, changement de pédales pour des plates, plus adaptées, comme demandé sur le bulletin d'insciption. CQFD.

Après distribution des protections, on attaque une petite montée avant de rejoindre le premier terrain d'exercices autour de l'équilibre, seul, à deux, puis les jambes contre le guidon, sans les mains ... si, si, je ne le sentais pas, mais on a tous réussi, finalement.

La deuxième série d'exercices concernait les franchissements , au-dessus d'un (petit) tronc d'arbre, avec d'abord lever de roue avant (déjà, on s'est aperçu que l'on n'utilisait pas la bonne technique et qu'habituellement on compensait avec nos pédales autos), lever de roue arrière (j'avais jamais fait et encore moins avec des pédales plates, mais cela a marché avec les bons conseils des moniteurs, avec mention spéciale pour Raph bien inspiré), puis les deux roues en même temps, puis la roue avant et la roue arrière, puis tentative de bunny-up (à retravailler car on y est pas du tout).

On a poursuivi par du franchissement de rocher, technique enduro en enroulé, avec des rochers de plus en plus grands et de plus en plus verticaux, surtout le dernier que je n'imaginais même pas franchissable et que j'ai passé au 3ème essai, alors que cette fois la mention spéciale allait à Markitos avec 2 refus d'obstacle terribles, se finissant presque en OTB contre le rocher. A propos d'OTB, Raph en a fait un beau en descendant un rocher très pentu avec une petite cassure en bas et surtout un passage étroit derrière entre un rocher pointu et un arbre que Raph a frôlé dans sa figure. Raph avait déjà ouvert son compteur de chutes avec une gamelle dans les racines, juste avant. Après avoir hésité, j'ai finalement réussi à descendre plusieurs fois ce rocher que d'habitude j'aurais fait à pied.

On s'est pris ensuite une bonne petite descente avec du sable des racines et une bonne marche avant de rejoindre l'auberge pour une pause bien méritée. Repas sympa où l'on a plus fait connaissance et où l'on s'est réchauffé également. Du coup, le retour au froid pour la reprise a été très dur, surtout avec le cassoulet dans le bidou, pour moi (c'était pour me venger de Markitos et de ses dégazages sauvages à la tartiflette (Pitufo, on ne te remercie pas sur ce coup là  ;)  :lol: ).

Nouvel échauffement pour remettre la machine en marche, puis un des participants (avec un bel Ibis) a crevé. Réparation difficile car le pneu tubeless ne sortait pas (il a fallu de la bombe anti-crevaison plus un nouveau produit, sorte de colle externe pour en venir à bout).

L'après midi a été consacré aux virages en descente, avec une petite descente sympathique enchaînant virages à gauche et à droite. Là aussi, on s'est aperçu que notre technique n'était pas vraiment au point en fait, et notre allure de bûcheron du départ, s'est transformée en allure plus coulée sur la fin. A force de descendre et donc de remonter, on a fini par être un peu rincé, mais on est allé mettre cela en pratique dans une descente sympathique avant de finir par 2 franchissements plus sérieux que nous avons zappé Markitos et moi (fatigués tous les deux, on ne les sentait pas), tandis que Raph passait le premier. Un jeune du club qui nous accompagnait l'après-midi, nous a fait une démo de saut de rocher sympathique mais pas encore à notre niveau.

A 16h30 retour aux voitures, après une journée bien remplie, riche en enseignements, qu'il va falloir essayer de mettre en pratique maintenant, avant de revenir peut-être au printemps pour un stage de perfectionnement.

Si vous hésitiez à venir, pensant ne rien avoir à apprendre, je pense sincèrement que c'est très bénéfique quel que soit son niveau (il y avait des niveaux différents dans le groupe et chacun y a trouvé de l'intérêt).

Je suis mort,  j'ai mal partout, le cou, les épaules, les bras, les poignets ... mais je suis bien content de ma journée !

Vidéo promo pour ce stage de pilotage organisé par Variation Tout Terrain :

 
Vidéo promo pour les 10 ans de Variation Tout Terrain :
Repost 0

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories