Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 19:53

Pour ce dernier dimanche d'août, s'étaient donné RV Azimut (de retour de montagne la veille), Mar2kfait, Petitdragon, Ptitcanard et Tarif, nouveau venu au sein de la Horde qui est venu agrandir le clan des Spé.

 

Après avoir retrouvé à Bry vers 7h45 Ptitcanard qui venait de Paris, direction les 8 routes avec la montée à froid de l'hôpital Ste Camille (après le Col des Aravis du week-end dernier, c'est passé comme une lettre à la Poste). Arrivés avec quelques minutes de retard, nous avons retrouvé le reste de la Horde et attaqué sans tarder, les singles de Notre-Dame.

 

Mar2kfait, le local de l'étape, maîtrisant maintenant de nombreux singles dans le secteur, c'est en tête, qu'il s'est lancé à donf dans le premier single venu... avant de se crasher lourdement après un dérapage non contrôlé de la roue avant dans une ornière boueuse. Le suivant de près, tout comme Tarif, il a fallu piler sec pour l'éviter.

 

Il s'agissait de sa 24ème chute de la saison, quand même. Voici un record qui sera difficile à battre !

 

Un peu secoué, mais toujours vaillant, notre Cht'i a enchaîné avec le single à Markitos (à propos, on attend vivement ton retour) avant que nous nous engagions sur le GR très humide où je suis resté planté dans un flaque bien plus profonde que ce que j'imaginais.

 

Puis c'est Azimut qui s'est décidé à amuser la galerie avec une cascade directe dans un buisson de ronces après avoir heurté une branche avec le guidon. Y a pas à dire, avec la Horde, on ne s'ennuie jamais !

 

Arrivés aux Marmouzets, petite grimpée à côté de l'escalier puis descente dans la pente prise cet hiver dans la neige, en nettement moins glissant, cette fois.

 

Après avoir franchi la Francilienne par la passerelle, nous avons longé le golf d'Ozoir avec un chemin pour une fois praticable, puis traversé Ozoir avant de rejoindre un bout de forêt de Ferrière, envahie de ramasseurs de champignons, puis un peu de route pour traverser Roissy en Brie avant de retrouver la forêt de Ferrière avant Pontcarré.

 

Là, nous avons décidé de faire un tour aux bosses, histoire de s'amuser un peu car le parcours du jour était franchement plat.

 

En bas de la première descente, c'est Tarif qui, pour sa première, voulant se faire adopter, nous a gratifié d'une figure digne des meilleures cascades de la Horde, avec un blocage de la roue avant (ou d'une pédale dans un rocher ?), à 3 km/h, se traduisant par un passage par dessus le guidon et un atterrissage ... directement les mains et les genous dans une belle flaque d'eau qui n'attendait que cela. Difficle d'en demander plus pour une première sortie. Tarif, pas de problème, tu peux continuer à rouler avec nous, tu as toutes les qualités requises !

 

Aux dernières nouvelles, il semblerait que le pouce soit un peu enflé. Pas de bol, car d'habitude avec la Horde, c'est comme à video-gag, toutes les chutes sont garanties sans bobos.

 

Profitant du relief (enfin, tout est relatif), nous nous sommes lancés dans un nouveau défi montée.

 

Le premier à réussir fut Petitdragon qui, non content d'avoir un style aérien en descente, a aussi le mollet d'acier en montées ! A la deuxième tentative, avec un tout petit braquet, j'ai réussi à mon tour, bientôt rejoint par Ptitcanard.

Pour les autres, ce fut l'échec, que ce soit Tarif avec des problèmes de dérailleurs, Azimut, mais bon, les montées c'est pas son truc ou Mar2kfait qui a pourtant tout tenté, abandonnant même son casque puis son sac pour s'alléger au maximum, sans succès.

 

Après ses efforts, une petite barre puis attaque du GR pour rallier Pontault Combault. Pour une fois pas trop gras, il est passé sans encombre et fût l'occasion de quelques tirages de bourre, avant une pause mûres bien méritée.

 

Mar2kfait qui avait fait l'impasse sur les mûres l'a regretté un peu plus loin dans le Bois de Célie, pris d'un coup de fringale terrible, mais cela, c'est le propre de chaque coup de fringale, non ? Résultat, le groupe s'est coupé en deux, et il a fallu speeder un peu pour faire la jonction avec le reste de la bande, parti devant.

 

A la sortie du bois, Mar2kfait, à l'agonie, avait la tête qui tournait et, déjà, nous étions en train de débattre pour savoir à qui il lèguerait son Lapierre en cas de problème, quand pris de pitié, je l'ai sauvé avec un Gerblé (Mar2kfait, soit conscient qu'il s'agit là d'un grand acte de générosité de ma part, tu me connais avec les Gerblés ...).

 

Après ce réconfort, nous nous sommes séparés à la borne des 3 départements (voir photo ci-dessous), où avec Ptitcanard nous sommes revenus par Villiers et Bry, Ptitcanard pimentant en plus la fin de sa sortie par la montée de Baltard.

 

Une soixantaine de kilomètres pour la plupart (63 km à 19,5 de moyenne à mon compteur) et 86 km pour Ptitcanard depuis Paris (bravo).

 

photo0561c.jpg

 

Video de la sortie :

 

 

 

Repost 0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 19:34

Pendant que j'étais à Annecy pour faire la descente du Semnoz, la Horde réduite aux courageux travailleurs du mois d'août avait programmé une sortie technique sur Fontainebleau.

 

C'est donc Ub!k qui connaissait un peu qui a fait découvrir une partie de la forêt à Ned et Ptitcanard.

 

Voici le CR d'Ub!k :

 

De retour de cette courte mais intense rando !

Au programme 30km sur les singles de Bleau.

On a eu un coup de flippe au début, le ciel s'obscurcissant au fur et à mesure de notre progression, jusqu'à se prendre un énorme grain à peine arrivé en voiture au parking de la Croix d'Augas.

On est resté un bon 1/4 d'heure dans la voiture en espérant que ca se calme

On a ensuite commencé par les 3/4 bosses de la Croix d'Augas (en forme de U pour ceux qui connaissent), comme entrée en matière, c'est pas mal  

Ensuite direction la Croix d'Augas pour le point de vue, redescente et singles bien bien techniques à souhait et en dévers avant de rejoindre la Tour Denecourt.

Là on a rencontré 2 bikers de l'extrême qui nous ont proposé de les accompagner. On a bien fait ! On a eu droit a une succession de passages techniques, montées impossibles (comme dirait jihem ou Azimut) grimpage de rocher, mode trial descente sablonneuse etc...Pour un baptême (celui de Ned et ticanard) c'etait vraiment parfait j'aurai pas su/pu trouver de meilleures traces et on a eu un aperçu de ce qui se fait de meilleur à Bleau !

Bon il nous manque la techique c'est clair, et de la puissance aussi pour ma part pour réussir à grimper/franchir certaines bosses, mais le plaisir était quand même là c'est le principal.

Le premier gars était assez incroyable, il montait et grimpait quasiment tout, ca force le respect...


Big UP !! à Ned et sa t'ite surprise à la fin !

La petite surprise, c'était une bière bien fraiche qui nous attendait à l'arrivée pour chacun. Ned avait prévu le coup en ramenant la glacière.

Comme d'hab, l'image du parcours

 

 vttfontainebleau2208201.jpg

 

Commentaires de Ned :

 

Pour moi retour à la maison vers les 13H45, et encore ça aurait pu être 1H00 plus tôt si on avait pas fait une ptit descente en plus qui en valait la peine .
Sinon une 30 de km au total  
Pour ma premiére sortie à bleau j'ai été servi, parfois j'avais l'impression d'étre à la montagne.
4 chutes et un casque en moin pour ptitcanard
1 chute sur le genou droit après le passage d'une marche  
1 chute pour ubik

 

Commentaires de Ptitcanard :

 

Bonne découverte de Fontainebleau pour ma part, même si mon manque de technique et le fait de rouler en SR n'a pas forcément aidé... Une bien bonne sortie!!!
Dommage que la pluie ait bien mouillé les pierres, rochers et autres racines en début de mâtinée... Heureusement que la pluie est tombée avant qu'on parte rouler car mis à part Ned qui avait prévu le K-way, Ubik et moi aurions été bien mouillés... Merci aux locaux de l'étape de nous avoir fait découvrir de bons singles bien (trop?) techniques. Merci à vous tous de m'avoir attendu de nombreuses fois.

Franchement, malgré mes nombreuses chutes, ce sera à refaire mais avec une météo plus clémente cette fois-ci.

Merci à mon bike qui en aura chier au moins autant que moi, merci à mon casque qui aura connu cette forêt avant de rendre l'âme (mauvaise semaine pour lui ) et de m'avoir éviter de plus gros dégats que le mal de tête persistant depuis que je suis rentré...

Merci à Ubik pour le transport, à la Corona de Ned qui fût salvatrice et surtout bien méritée...

 

Quelques photos :

 

Bleau-Ptitcanard2.jpg 

 

Bleau-Ptitcanard.jpg

 

Bleau-U.jpg

Bleau-Vue.jpg

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 15:59

Ce matin, réveil à 7h pour un RV à 7h45 à Bry avec Ned, avant de rejoindre au carrefour des 8 routes, à 8h30, pour les grandes retrouvailles de l'été, Mar2kfait, le local de l'étape, Azimut, Ub!k et PetitCanard, le petit nouveau, qui comme Ubik venait de la Porte Dorée.

 

A part PetitCanard, forcément, le reste de la troupe avait revêtu le nouveau maillot et les nouveaux cuissards (pour les crosseurs). C'était donc l'occasion de poser devant l'objectif :

 

Photo0244.jpg 

 

PetitCanard à gauche avec Azimut et Ub!k :

Photo0243.jpg 

 

Ned en a profité pour redresser quelques rayons et dévoiler sa roue sous le regard de Mar2kfait :

Photo0242.jpg

 

La morale nous oblige à ne pas divulguer ici certaines photos de Mar2kfait, de dos, car cela pourrait choquer les âmes sensibles ! En effet, dès sa deuxième sortie avec son nouveau cuissard, notre ch'ti favori arborait un magnifique trou  ... en plein dans le mille    lui interdisant toute position en danseuse sous peine de risquer une amende pour attentat à la pudeur.

 

Après quelques échanges sur le parcours, nous nous sommes décidés pour suivre le Réveillon et faire un tour au Mont Griffon (exactement ce que j'avais fait la veille avec ma femme, mais depuis Marolle).

 

Comme nous aimons vivre dangereusement, nous avons décidé de suivre Azimut pour l'itinéraire. Très vite, nous nous sommes retrouvés sur un chemin inconnu. Merci le GPS pour retrouver le chemin habituel !

 

Après la pluie de la nuit, les singles de la forêt de Notre-Dame étaient un peu humides, surtout la végétation qui avait en plus bien poussée et Ned est parti à la faute avec une cascade à l'arrière du peloton.

 

On a poursuivi vers Santeny, où l'on a fait le grand prix de la montagne pour rejoindre la N19. Mar2kfait qui avait pourtant essayé de ruser en bas de la côte en prenant 10m d'avance, n'a pas résisté au retour de Jihem et Ub!k arrivés groupés en haut. Mar2kfait, plutôt que d'essayer de gruger en bas, fallait te mettre en danseuse, tu nous aurais bloqués net ! 

 

Après la traversée de la N19, nous avons fait une bonne pause où Ub!k a commencé par ses Gerbeurk (à ne pas confondre avec les Gerblés) fabriqués maison. Euh, comment dire ... il s'agit d'une sorte de pâte verte avec des pommes de terres écrasées, de la pâte d'amande et je ne sais plus quoi (faudra nous donner la recette Ub!k). C'est super appétissant et cela porte bien son nom .

 

Après, Ub!k a essayé de faire tester des produits bio à Mar2kfait, qui a confondu les abricots séchés (marrons) avec les figues (orangées).

 

Pendant ce temps là, Ned, en avait profité pour faire un nouvel atelier bricolage, avec cette fois, regonflage de la suspension.

 

Poursuite de la sortie avec la descente agréable par le single tortueux après avoir passé la ligne de TGV. Arrivés en bas, un grand pschittt nous a guidé vers le pneu avant de Mar2kfait qui se dégonflait à grande vitesse (il faut dire que le morceau de verre planté dedans ne pouvait qu'engendrer un tel résultat). Nouvelle pause donc et nouvel atelier bricolage avec en vedette spéciale Mar2kfait qui, en regonflant, sa chambre a réussi à arracher l'obus. Là, le dégonflage a été encore plus rapide qu'avec le bout de verre !

 

Photo0246.jpg

 

Pour Ned, c'était l'occasion inespérée d'un nouvel atelier bricolage qui a permis de régler le problème avec brio, comme d'hab' !

 

Nous avons poursuivi jusqu'au Mont Griffon, où nous avons, pour une fois, fait un atelier spécial montée au passage de la marche. Signalons au passage que PetitCanard a passé avec brio sur un semi-rigide cette fameuse marche qui nous bloque toujours Mar2kfait et moi.

 

La montée étant sabloneuse avec des pierres et un rondin en bois sur le haut, personne n'a réussi à aller jusqu'en haut. Le défi est donc ouvert !

 

Comme d'habitude, nous avons fait quelques montées/descentes sympathiques, joués sur quelques petites bosses, puis nous sommes rentrés en passant par la boucle de St Maur aux bords de Marne, nos 2 parisiens devant finir par la côte de Baltard !

 

67 km pour moi et 80 km pour les parisiens (un peu long pour une première sortie pour PetitCanard mais il a bien assuré).

 

Petit témoignage video en caméra embarquée mais très incomplet car j'ai encore foiré avec la caméra (au moins le montage a été rapide cette fois) :

 

 

Le parcours :

Trace-Ubik.jpg

Repost 0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 07:20

Sortie spéciale en ce jour de Fête des Pères avec pour objectif une exploration des anciennes carrières de Gagny avec Azimut Brutal, Petitdragon999 (à l'initiative du projet), Ned et moi.

 

Tout avait commencé par ce froid matin de juin (oui, cela sonne un peu de manière anachronique, mais bon  c'est malheureusement la réalité), où j'avais été assez optimiste sur l'habillement (cuissard court/manches courtes) par rapport au reste de la Horde (manches longues, coupe-vent et plusieurs épaisseurs pour Azimut).

Après un échauffement sur la piste et quelques gouttes de pluie heureuseusement sans suite, c'est à Chelles que nous avons entamé les choses sérieuses avec la montée au Fort et de là, descente et remontée à l'ancienne carrière (on va dire que c'était le thème du jour) de Sempin où nous avons fait quelques descentes bien pentues avec quelques montées impossibles.

Par la route nous avons rejoint Montfermeil puis un petit chemin s'engageant dans les bois. Le sentier aurait été sympa, s'il n'avait pas aussi servi de toilettes en plein air dernièrement (c'est ce qu'on appelle la manouch' touch !). Très vite, cela s'est mis à monter et au bout de quelques côtes, nous avons fini dans Le lotissement fana de la coupe du monde avec des drapeaux nationaux sur chaque maison quasiment. Avantage aux portuguais sur ce plan !

Après avoir tourné dans ce lotissement sans retrouver d'accès à la forêt, retour par le petit chemin où nous avons bifurqué au colombin marron qui marquait le carrefour (c'est moins poétique qu'un Cairn en montagne ...). Le chemin, à flanc de côteau, était très sympa, tout en single, avec quelques montées/descentes.

A un moment, nous avons rencontré 2 autres vététistes, équipés de Kona de descente, qui s'amusaient sur une piste avec des tremplins de la mort que l'on a soigneusement évités.

Nous avons poursuivi vers la carrière St Pierre avec des chemins très sympas. Petite pause à l'ancienne galerie d'extraction de gypse :

 

Photo0183.jpg

 

Photo0181.jpg  Photo0185.jpg

  
Après, les choses se sont fortement gâtées car nous avons commencé à suivre un chemin pas très marqué, qui est devenu de moins en moins visible et de plus en plus envahi par les ronces et les branches. La progression est devenue difficile, mais nous avons réussi, avec pas mal de portage, à atteindre le sommet, avec une très belle vue sur les environs.

N'ayant pas coupé d'autres chemins et n'étant pas très chaud pour redescendre par le même chemin, nous avons suivi un début de piste dans les bois qui s'est terminé rapidement, si bien que nous avons continué en plein bois, au mileu des branches, des ronces (les bras et les mollets étaient bien marqués comme en témoignent les photos d'Azimut ci-dessous) et des orties (les jambes me piquent toujours, c'est mortel), avançant très difficilement. Il aurait fallu une coupe-coupe !

 

Jambes-Azimut.jpg  Jambes-Petitdragon.jpg Bras-Jiihem.jpg


Après avoir galéré une heure peut-être, à pied, en portant très difficilement le vélo dans la jungle sauvage, nous avons fini par rejoindre notre chemin de montée, finalement tout heureux à ce moment de l'emprunter en descente. Avec cet épisode d'exploration laborieuse, franchement impraticable, même à pied, la trace GPS n'est pas terrible.

Arrivés à Gagny, alors qu'Azimut parlait des critiques négatives par rapport aux pneus que testaient Ned et s'étonnait finalement de leur solidité, en regardant de plus près, Ned s'est aperçu qu'il y avait une grosse déchirure latérale et une belle hernie !

Heureusement, Ned' MacGiver ne s'en ai pas laissé compter et avec un bout de chambre à Azimut et quelques attaches rapides pour ligaturer le pneu, il a pu finir la sortie. Azimut l'a pris aussi en photo, en espérant remporter ... l'astuce du mois dans Vélo Vert !

 

Astuce-Ned.jpg 


Rentré à 12h30 pour moi avec 38 km seulement, mais hormis le passage très foireux, j'ai bien aimé le reste qui pourra servir de variante de retour pour la Dhuys.

 

Video (caméra embarquée Jihem) :

 

Repost 0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 07:43

En ce jour de Fête des Mères, c'est une Horde réduite à 3 éléments (Azimut Brutal, Ned et moi) qui, après avoir renoncé à une rando organisée ne permettant pas un retour à une heure raisonnable, s'est lancé sous les nuages à l'attaque de la forêt de Notre-Dame, un peu boueuse avec les pluies des derniers jours.

Après avoir traversé la Francilienne, puis longé le Golf de Lésigny où j'ai failli prendre une balle de golf sur la tête le long du practice, pourtant grillagé, nous avons rejoint Ozoir la Ferrière puis la forêt de Ferrière, où faute de GPS on s'est encore perdu (impossible de se repérer dans ce coin avec que des allées qui se ressemblent).

Grâce à des petits vieux sur des VTT tous rigides de 25 ans qui nous ont guidés, on a pu rejoindre Pontcarré, mais en ratant les bosses du terrain de cross. Dommage.

Après franchissement de l'A4 (non, non, ce n'était pas le tour des autoroutes de l'Ile de France), nous avons rejoint les étangs de Bussy où, comme d'habitude, nous nous sommes régalés dans les petits sentiers tortueux. Là encore, des petits vieux en tout rigide étaient dans le coup : après les avoir dépassés, ils se sont accrochés et cela n'a pas loupé, dans un virage, j'ai entendu un bruit derrière moi, et l'un des deux était allé au tas ! Heureusement, pas de dégât.

Retour tranquille par la base de Vaires et la piste cyclable avec un Azimut sur les rotules (grosse douleur au genou).

Au total 62 km (après les 27 effectués en famille vendredi soir) et passage des 1400 km depuis le début d'année.

Petit résumé en video :

 

Repost 0

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories