Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 07:57

Voici un CR de Markitos pour une sortie en solitaire à Fontainebleau, en reconnaissance pour une future sortie de la Horde.

 

Il est 10h10 quand enfin je quitte Champigny, j'arrive à Avon juste à 11h, le temps de me préparer il est presque 11h10 quand je commence à rouler.

 

La première partie est une longue ascension qui me permet d'atteindre le Rocher de Samoreau. Cette partie de forêt n'est pas en forêt domaniale de Fontainebleau mais sur l'autre rive de la Seine. On y trouve de superbes singles très joueurs.

 

De là je rejoint la forêt de Champagne et je redescend jusqu'à la Seine pour la traverser et arriver à Thomery. Là les singles parcours le villages entre les murs à vigne et enfin je rentre en forêt domaniale tout en haut de ce charmant village.

 

Avant de rejoindre le rocher d'Avon et ses sentiers, une longue liaison par de larges chemins m'attend, ça tombe bien je peux souffler un peu avant d'atteindre le plat de résistance du jour. Le rocher d'Avon sera la partie la plus technique du jour. Je me surprend à monter des côtes bien raides, ce que je faisait plus depuis des lustres (la perte de poids sûrement ....). Bref je m'éclate entre les rochers même si parfois il y a un petit poussage de ci de là.

 

Je quitte le rocher d'Avon et le single qui me sert de liaison pour arriver au rocher de Bouligny ne demande qu'à envoyer. Ce single a une particularité : je roule sur la ville de Paris, en fait je suis l'aqueduc de la Vanne qui alimente en eau potable une partie de ville de Paris.


Le rocher de Bouligny est moins technique, mais pas moins sympatoche. Certains passages demandent une certaine dextérité dans le maniement du cintre.


Une autre liaison par de larges chemins me mène jusqu'au Mont Aigu, la dernière grosse montée du jour. Là m'attend le GR11 que je ne quitterai plus ou presque jusqu'à l'arrivée. Les derniers coups de pédales se font sur un single descendant, ce qui me permet de finir ma journée de pédalages sur une bonne note.


Voilà, ça faisait donc 38km pour un peu plus de 600m de D+. J'ai mis 4h, mais j'ai 1h de pause. Je pense que je peux encore affiner le parcours pour réduire les liaisons, bien qu'elles soient bienvenues pour récupérer.

 

imgp3333.jpg imgp3334.jpg 

imgp3335.jpg imgp3337.jpg 

imgp3343.jpg imgp3351.jpg

imgp3356u.jpg imgp3360.jpg 

 

imgp3347.jpg imgp3348m.jpg

imgp3342q.jpg imgp3345.jpg

imgp3352.jpg imgp3353.jpg

imgp3355r.jpg imgp3357.jpg

imgp3338o.jpg imgp3341.jpg

 imgp3361.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories