Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 20:59

Participants : Jihem, Ned

Encore un week-end d'hiver ... avec peu de participants, les uns étant à l'Hivernale, les autres ... au lit ou avec des obligations.

Ned n'ayant pas son S-Works ce week-end pour cause de révision, c'est donc avec un Spé de prêt, mais surtout de route, qu'il venait. Très curieux de voir Ned notre free rider sur un vélo de route, c'était un peu anachronique comme vision !   

http://i17.servimg.com/u/f17/17/10/14/79/dsc_0013.jpg http://i17.servimg.com/u/f17/17/10/14/79/dsc_0014.jpg

Par contre, les routes étaient un peu gelées ce matin, et avec ces pneus fins, Ned ne faisait pas trop le malin ... pour une fois.

Départ tranquille par la piste cyclable, avec une petite pensée à Pitufo et Markitos qui devaient déjà commencer à attaquer les choses sérieuses à l'Hivernale.

Au bout de la piste, pas possible de prendre notre chemin habituel dans le parc de Champs donc poursuite par la base de Vaire et sa grande ligne droite bitumée. Au bout, on a bifurqué vers la montée de Torcy, histoire de tester un peu le vélo dans le D+. Montée avalée à un bon rythme et plus facilement que moi pour Ned, mais j'avais un handicap de poids et surtout de pneus avec mon Lapierre (pourtant plus léger que le Shamann).

Au sommet, on a poursuivi par St Thibault, puis la descente et la remontée sur Guermantes où l'on a commencé à trouver de plus en plus de routards. Avant Jossigny, on a commencé à accélérer l'allure avec un petit peloton, que l'on a finalement dépassé à la sortie de Jossigny, avant de passer l'A4 et de prendre à gauche vers le moulin, où la petite côte a été avalée à bonne vitesse. Dans la descente, Ned a appuyé sur les manivelles et j'avais du mal à suivre, avant de me faire lâcher sur le coup de cul pour passer la ligne TGV avant Villeneuve le Comte.

On a légèrement lever le pied pour rejoindre Villeneuve St Denis, à 28-30 km/h, histoire de récupérer un peu, enfin surtout moi. Là on s'est fait reprendre par un gros peloton avec voiture suiveuse (club de Bry) et on a assisté également à un beau numéro d'acrobate, avec un gars qui a réussi à pisser tout en roulant (avec le froid, fallait déjà l'attraper  ), bon, par contre, en ville, c'était pas le coin le plus discret ....

A la sortie, on a fait une pause barre pour moi et clope pour Ned qui a eu droit à une remarque d'un peloton lui disant que ce n'était pas bien de fumer en roulant, mais Ned lui a fait justement remarquer, qu'il était arrêté et donc ne fumait pas en roulant  

On a rattrapé ce peloton un peu plus loin et on a fait un bout de forêt ensemble. Ned n'a pas trop apprécié la promiscuité du peloton; c'est vrai qu'il faut être très vigilant car il y a des gars de chaque côté et il faut éviter les écarts et surtout, si on colle à 10 cm à la roue du gars devant pour profiter de l'aspiration au maximum, il faut vraiment surveiller cette distance et tout freinage sous peine d'aller faire une rencontre non prévue. De même, si l'on reste en queue de peloton, dès qu'il y a une accélération, on perd vite quelques longueurs et là il faut cravacher pour se recoller dans la roue, c'est le jeu de l'élastique, mais dès qu'on perd 2-3 mètres, si cela roule fort, c'est très dur de revenir (surtout en VTT contre des vélos de route).

Vers l'Hôpital, au milieu de la forêt, on les a abandonné pour prendre à droite par la route des lapins (on n'en a pas vu, juste un chasseur) jusqu'à Favière. Là, la route remontait un peu pour revenir sur Jossigny et les efforts consentis précédemment commençaient à durcir un peu les jambes. Je guettais un nouveau peloton, dans l'espoir de m'abriter, mais il a fallu attendre l'intersection avec la route de la Dénicherie pour qu'enfin un peloton arrive. N'ayant pas trop anticipé car il roulait vite et on ne pensait finalement pas le prendre, Ned a changé d'avis au dernier moment, et il a fallu s'accrocher pour attraper la queue et réussir à s'abriter.

On a alors bien roulé jusqu'à Jossigny et vers Chanteloup on les a abandonnés (à moins que ce ne soit l'inverse ) pour rejoindre Deuil puis Gouverne où la remontée dans le village pour éviter le sens interdit a été déjà difficile pour moi, Ned s'envolant avec sa monture allégée. Au-dessus, il s'est fait serré par un mec en voiture à contresens, et surtout en sens interdit. Il a pas aimé, l'ami Ned .

Descente rapide dans la foulée avec un freinage un peu sec en bas, hé oui, cela change des freins à disques hydrauliques.

Je n'étais pas cramé, mais je sentais qu'il fallait s'économiser pour rentrer, ce que j'ai fait, jusqu'à la montée du parc de Champs (par la route, donc) où il m'était impossible de suivre Ned et où là, les cuisses ont chauffé fortement. Au sommet, cette fois, j'étais cramé et le retour par Gournay puis que la piste, s'est fait en mode pilote automatique diesel pour le retour à la maison, avec pour me narguer, des odeurs de bouffes (je pense tout particulièrement à une odeur de sauce au vin à Gournay). Il faut dire qu'en VTT, j'ai un peu puisé dans les réserves pour suivre les routards, et qu'en plus, je n'avais pas fait une telle distance depuis quelques temps avec mes soucis de poignet (à ce propos, j'ai eu de plus en plus mal au fur et à mesure de la sortie, et c'est loin d'être guéri ce truc ).

Sur la fin, Ned piaffant d'envoyer les watts et de se prendre pour Flocycle (à son propos, on n'ose imaginer ce qu'il nous aurait mis dans la vue avec son vélo de course ...), je l'ai laissé partir à 2 km de l'arrivée pour moi, pour finir tranquillement.

72 km donc pour moi ... et une bonne sieste de 2h derrière 

Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 22:02

Participants : Bbanpc, Jihem, Ned, P'tit canard, Petitdragon999, Raph

Après une nuit de neige, ce matin, en ouvrant les volets, tout était blanc. Et il continuait de neiger ! Chouette, on allait pouvoir aller s'amuser un peu avec les copains.

Ayant eu la flemme de changer de pneus hier, du coup, j'ai changé de ... vélo et pris le mulet, ses pneus étant plus adaptés. Après une sortie de garage un peu difficile avec la neige, je gagne prudemment le point de RV vers 9h30 où arrivent bientôt Ned et Raph, puis Bbanpc et P'tit canard (yeah, le réveil a marché, cette fois), tandis que Petitdragon qui vient de loin se fait attendre 20' (mais, bon, vu l'état des routes, il est excusé). Joe Bar, lui, a déclaré forfait après son retour de soirée tardif.

C'est donc bien refroidis que l'on attaque les hostilités par la piste cyclable, praticable, mais pas en super état, les piétons ayant commencé un peu à la damer, mais très irrégulièrement.

Ned, qui était en tête, choisit l'option canal (c'est l'avantage d'être en tête, on va où on veut), où il y a eu peu de passages avant nous, surtout dans le sous-bois. Globalement cela roule pas mal, c'est de la poudreuse, donc pas trop de glisse, mais pas mal d'effort pour avancer et garder le cap.

Petit passage chaud sur la passerelle qui rejoint la piste avec l'escalier en colimaçon, mais tout le monde passe sur le vélo sans encombre. Au bout de la piste cyclable, on poursuit sur le parc de Champs et on ouvre la trace dans notre montée à flanc de côteau. C'est quand même moins facile dans la neige ! Idem pour la descente, avec quelques glissades, il faut être prudent dans les virages. Ned aurait fait une petite figure après un tronc d'arbre, posant la main au sol, avec le vélo par terre (gamelle non homologuée), tandis que je m'étais arrêté pour filmer le deuxième peloton des hordeux.

Les premiers décident de passer la Chocolaterie par les passerelles. N'étant pas ami des passerelles mouillées, enneigées, enfin surtout glissantes, je fais le tour avec Raph et P'tit canard. On en profite pour faire un arrêt à un abri de bus, là où le sol est dégagé, afin de purger les fixations sous les chaussures. En ce qui me concerne, la neige est tassée et forme des glaçons, si bien que je ne peux plus clipser les chaussures sur les pédales (c'est le gros point faible des Shimano). J'en profite pour changer la batterie de la caméra, déjà à plat (mais cette fois, j'en ai 2 autres fraichement reçues en réserve), et prendre une petite barre. Du coup, nos 3 acolytes s'inquiétent et appellent, au moment où on les rejoint.

Poursuite par la piste cyclable jusqu'à la base de Torcy. Il est déjà 11h30 et Raph commence à montrer des signes de fatigue (pas l'idéal, la neige, pour une reprise ...). On décide donc de prendre la base de Torcy où s'entraînent des Terre-Neuve, puis la base de Vaires par les sentiers, pour rentrer. En chemin, on croise des skieurs de fond, et même un skieur et un surfeur sur les bosses du golf de Torcy (à voir furtivement dans la vidéo, avec un petit ralenti pour les distinguer).

Le retour est long, la neige tombe toujours aussi fort, je n'arrive pas à clipser pendant tout le trajet de retour (pas cool du tout), et Raph commence à en baver, mais on ne laisse par un hordeux sur la route, alors on poursuit ensemble jusqu'au bout de la piste (il mettra ensuite 1h30 pour rejoindre le bercail, là, cela sent le gros coup de fringale et de bambou). Les routes sont en mauvais état après le passage des voitures et là, c'est glissant, mais heureusement chacun est bien rentré.

A signaler aussi le bon comportement de mes lunettes de vue de vélo pour cette sortie aux conditions difficiles. Le traitement anti-buée s'est montré très efficace et la protection des yeux avec les lunettes fermées est parfaite. Très très satisfait de cet investissement, je n'ai absolument plus mal aux yeux en rentrant d'une telle sortie.

Statistiques

Distance : 30 km pour moi, 50 km pour Ned, 51 km pour Raph .. 

Chute : 1 pour Raph (je ne sais plus où ni comment car je ne l'ai pas vue) et une demi qui compte pas pour Ned

 

Vidéo caméra embarquée Jihem :

Vidéo caméra embarquée P'tit canard :

A venir

Repost 0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 09:17

Participants : Jihem, Ned

On ne vous félicite pas les hordeux, en ce début d'année, nous n'étions que 2 pour cette sortie ! C'est quoi ce travail ? J'ai une nouvelle caméra ... et il n'y a plus que Ned à filmer, sans que cela soit péjoratif pour Ned, bien entendu   .

Vous aviez peur du froid ? Bof, c'était pas si terrible, juste un peu frais aux pauses.

Vous aviez peur de l'eau et de la boue ... euh, là, vous avez eu raison !

Vous avez oublié de vous lever ?   Là, c'est notre grand spécialiste p'tit canard qui a encore sévi (le Père Noël a encore oublié d'apporter le réveil ?   ). Troisième fois de suite alors qu'on avait fait un parcours spécifique et choisi un horaire plus tardif exprès ...    Cela mérite un gage, non ? Va falloir y réfléchir pour la prochaine fois 

Bon, ben nous, du coup, en bon marcassin, on s'est pris un bon bain de boue.

Une cinquantaine de km mais sur un terrain pas roulant du tout, avec pour moi, un Nobby Nic arrière presque lisse, donc adhérence très précaire et grosse prudence impérative dans les virages.

On a commencé par le Bois de Célie, assez gras, où l'on a vite été repeint de la tête au pied. A un moment, j'ai cru partir dans le ruisseau, ma roue arrière ayant complètement dérapée dans la montée d'un petit talus, m'envoyant sur la gauche. Juste après, rebelote, mais sans ruisseau cette fois.

On a poursuivi par la forêt de Ferrière mais sans prendre le GR qui devait être innommable, quoi que en fait, c'était guère mieux pour nous. Les cuisses ont bien chauffées pour essayer d'avancer dans cette bouillasse bien collante et glissante. On a improvisé à vue un parcours sur des sentiers inconnus, à revoir par temps sec en été.

Vers Pontcarré, on a rejoint Ferrière puis Bussy pour attaquer les étangs par le haut, après notre pause au bord de la mare,au site officiel pour les pauses de la Horde . On en a profité pour changer de caméraman, Ned prenant le relais.

La première partie de descente allait à peu près, mais après la route, c'était très glissant pour moi, et j'étais sur des oeufs. Pas de gamelle néanmoins, désolé.

Retour ensuite par la Chocolaterie puis la piste où l'on s'est tiré la bourre avec d'autres gars, histoire de finir de se cramer.

J'aime autant vous dire que la séance de nettoyage a été longue, mais au final, très content d'être sorti, on s'est bien amusé quand même (après tout, le VTT est un sport de glisse, non ?) malgré la boue, et petit à petit, la forme revient, même si j'ai toujours mal au poignet (cela s'améliore un peu).

http://i17.servimg.com/u/f17/17/10/14/79/dsc_0010.jpg  http://i17.servimg.com/u/f17/17/10/14/79/dsc_0012.jpg

http://i17.servimg.com/u/f17/17/10/14/79/dsc_0011.jpg

Sinon, j'ai pu tester les lunettes de VTT de vue que je me suis fait faire. Nickel pour la protection des yeux, pas de boue ou de branche, et pour une fois pas mal aux yeux en rentrant (d'habitude, j'ai les yeux tout collés).

On compte sur vous pour la prochaine !

Vidéo caméra embarquée Jihem :

Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:26

Participants : Jihem, Ned, Petitdragon, Pitufo et ... K1000 (mais pas avec nous)

Même si mon poignet n'est toujours pas remis et même si je n'ai presque pas roulé depuis 2 mois, je ne voulais pas rater cette première sortie de l'année. En plus, c'était l'occasion de tester la Gopro 3 avec les copains.

Je retrouve Pitufo à Bry à 8h30 mais il se les gèle car il est arrivé une demi-heure en avance au RV ! Trop puissant son nouveau Spé, il ne met plus qu'un quart d'heure pour faire le trajet au lieu de 45' habituellement  :lol:.

On attaque direct par la côte de Ste Camille où l'on retrouve Ned au sommet, ce dernier ayant évité la côte car un peu fatigué après avoir vu plein de petits hobbits hier soir  :D. Il n'est pas dépaysé en retrouvant Pitufo, notre nain en chef  :lol: . Putaing, cong, il n'a rien dit, mais j'espère qu'il ne m'a pas pris pour Gollum !

On se rend tranquillement, en papotant comme des hordeux qui ne se sont pas vus depuis quelques temps (des vraies gonzesses, quoi) à la forêt de Notre-Dame où l'on retrouve Petitdragon qui nous attend depuis un quart d'heure. Par contre, pas de K1000 qui devait nous rejoindre, mais qui n'était jamais venu au point de RV. On l'attend quelques temps, mais n'ayant pas son numéro de téléphone, on ne peut le joindre. Finalement, on décide d'y aller en espérant le retrouver au Mont Griffon.

Les chemins sont bien boueux, comme prévus, et assez glissants, mais surtout collants, donc avec peu de rendement. Comme en plus, j'ai le piston grippé, avec les 2 plaquettes collées sur le disque, j'ai un peu l'impression de faire du surplace par moment (enfin ce sera surtout le cas au retour, avec la fatigue).

Au Mont Griffon, on arrive par la montée de l'Allée Royale. Mes collègues s'amusent sur la marche. Moi, faut que je filme ... et en plus, j'ai mal au poignet, donc je suis exempté  :siffle: . J'en profite pour tester le trépied sous la marche pour des images de saut plutôt réussies.

On croise des troupeaux de vététistes, notamment la bande d'AJP. mais pas de K1000.

On se fait la descente à gauche et au milieu on bifurque sur celle avec les virages relevés, avec la nouvelle variante bien sympa sur la fin, même si c'est quand même bien glissant (mon Nobby Nic à l'arrière commence à être bien usé ce qui n'arrange pas les choses). On remonte et on fait les descentes à droite le long du mur, l'habituelle bien pentue pour moi, et celle de Ned, encore plus pentue, pour les 3 free-riders en herbe. Passage assez chaud de Petitdragon qui en voulant esquiver la grosse pente a pris un chemin finalement plus difficile.

Après quelques petits sauts, histoire d'avoir des ralentis, on remonte au milieu et on assiste à une partie de jantes en l'air entre les 2 Spé qui se collaient de trop près  :lol: . Jolie figure orchestrée par Ned Dorcel, bien sûr  ;) .

On prend ensuite une descente inédite mais type montagne avec des lacets (voir vidéo) avant de rejoindre la précédente.

Il est l'heure du retour et on décide de finir par la descente le long de la montée de l'Allée Royale, maintenant qu'il n'y a plus d'arbre en bas. Pas de bol, je n'ai plus de batterie (et comme je n'en ai qu'une pour l'instant, c'est rapé). C'est d'autant plus regrettable que Pitufo se prend une big boite dans les racines du bois de la Grange alors que j'étais juste derrière et que je ne l'aurais pas ratée. Heureusement pas de dommage ni pour le vélo ni pour Pitufo.

5' après, Ned, qui ne veut pas être en reste, fait le zozo comme d'habitude en sautant sur les bas côtés, mais le sol est meuble et le vélo s'enfonce et c'est la gamelle. Décidément, les SPé-cialistes des cascades ont décidé de nous amuser ! Et il y en a besoin car le retour est un peu long avec la fatigue, le manque d'entraînement, le poignet qui fatigue (même si je m'attendais à pire) et l'estomac qui crie famine ... surtout avec ses terribles odeurs de barbecue tout au long du chemin, c'est pas humain.

Statistiques :

Distance : 57 km pour moi, 62 km pour Ned, 71 km pour Pitufo et un peu moins pour Petitdragon, le local de l'étape.

D+ : 472 m

Caméra embarquée Jihem :

Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:23

Participants : Bbanpc, Ned

CR de Ned

Pour la derniére sortie de l'année 2012 de la horde, on ne pouvait pas aller ailleurs que sur Fontainebleau et le temps fût au rendez vous... mais pas les sangliers, certains blessés (attention, un cochon blessé, c'est très méchant  ) d'autres occupés à d'autres tâches ou repartis dans d'autres régions (lâcheurs  ). Le seul a répondre présent fut bbanpc.

Le rdv était donné à 8h32 devant mon hôtel, bbanpc m'attendait sur le bord du trottoir et on chargea les bikes pour prendre la direction de Bleau. 

Arrivée sur Bleau vers les 9h30 (là, on était pile poil sur le parking du départ, on avait décidé de faire la trace de roro) mais, par contre, c'est une trace très dure à suivre sur le Dakota, la trace se recoupe sans cesse, alors vous pensez bien que l'on s'est paumé pas mal de fois ... comme d'habitude, me direz vous, quand c'est ned qui guide. Pas de gamelle à signaler, il est vrai qu'à un moment, j'ai voulu monter sur un une ptite pierre qui était sur mon chemin et je me suis arrêté net, quand j'ai commencé à basculer sur le côté gauche et bien bbanpc était là  ...

Il faut dire que j'en ai chié sur la fin, ça faisait presque un mois et demi que je n'avais pas roulé ... Mais bon, la récompense c'est qu'il y avait une ptite binouze à la fin (merci bbanpc) et c'est toujours un plaisir de rouler sur Fontainebleau ...

Les chiffres de la sortie :

685 m de d+

33 km

3h15 de déplacement

Plus d'une heure de pause (casse croute du midi compris )

Vidéo caméra embarquée Ned :

Repost 0

Présentation

  • : La Horde Sauvage du Val de Marne
  • La Horde Sauvage du Val de Marne
  • : Compte-rendu des sorties VTT de la Horde Sauvage du Val de Marne
  • Contact

Recherche

Catégories